INDEX

COUP DE COEUR - Jean, Romain et la Ferme Cazenave

Le 26 Juin. 2020

Ils sont installés à Bordères en Béarn. Pour être plus près des consommateurs, ils privilégient le circuit-court. Quand c’est bio et bon, il ne faut pas s’en priver…

Rubriques :

PresseLib’ avait publié un article en janvier 2019 pour présenter l’activité de cette exploitation avicole. Depuis un an, celle-ci a bien évolué…


Romain Gonzalez, d’abord employé à la Ferme Cazenave, s’associe à Jean en octobre 2017 pour fonder à ses côtés la SCEA Les Artigottes. En 2018, 400 poules pondeuses avaient investi le poulailler et la parcelle qui les attendaient impatiemment. « Nous avons souhaité rester sur un petit élevage, car cela nous permet de mieux contrôler la qualité de la production », explique Jean Cazenave.

Une production qui s’élève aujourd’hui à 600 œufs par jour. D’autre part, pour diversifier les activités de la Ferme Cazenave, Romain Gonzalez cultive depuis un an ses propres céréales bio sur une parcelle de sept hectares.


Trouver un apprenti : l’objectif n°1…

Depuis l’année dernière, la Ferme Cazenave a embauché Laura, chargée de vendre les différents produits issus de l’exploitation sur le marché de Nay, mais aussi du nourrissage, de l’abattage et de l’emballage des volailles. Mais suite à un arrêt de travail d’un mois de cette dernière, la situation est plus compliquée pour le producteur.

« Depuis votre premier article, nous sommes toujours à la recherche d’un jeune apprenti qui pourrait nous aider à développer notre exploitation. Mais la tâche n’est pas aisée. J’ai toutes les peines du monde à trouver une personne qui s’intéresse à notre travail », souligne Jean Cazenave.

« J’ai 49 ans, il faut que je pense à l’avenir de mon exploitation. Je prospecte pour trouver un jeune homme passionné par l’agriculture et l’élevage que je pourrai former à nos méthodes ». Mais trouver la perle rare n’est pas facile : « C’est un métier physique, il faut porter des charges lourdes toute la journée et on ne compte pas nos heures ».


Une large gamme de produits…

Depuis deux ans, la Ferme Cazenave collabore avec la Maison du Jambon de Bayonne (à Arzacq) pour développer de nouvelles recettes, composées de produits régionaux et qu’elle vend sur les marchés. « Nous proposons des préparations originales, telles que des saucisses et terrines de volailles, du poulet aux morilles de Monein, ou encore du poulet au Floc de Gascogne », ajoute Jean Cazenave.

On trouve les œufs des poules pondeuses bio de la SCEA Les Artigottes sur les marchés des Halles de Pau (au carreau des producteurs) les mercredis, vendredi et samedis matin, et les vendredis, et les samedis matin, à Nay.

« Nous privilégions le circuit-court, car nous pouvons expliquer nos pratiques et notre histoire », précise Jean Cazenave. D’autant que les consommateurs cherchent à se nourrir de manière plus responsable, en circuit-court et veulent des produits naturels.

Dans les prochaines années, la Ferme Cazenave souhaite faire passer l’ensemble de ses activités (volailles, œufs, plats préparés et céréales) au bio.

Pour plus de renseignements, envoyez un message à volailles.cazenave@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *