INDEX

Attention : Rue Barrée dans la cité mariale

Le 15 Sep. 2017

Le festival lourdais offre une édition plus « barrée » que jamais pour le plus grand plaisir du public, jeune et adulte

Rubriques :

Jusqu’au 17 septembre, ce sont plus de 54 spectacles gratuits qui sont proposés au cœur de Lourdes à l’occasion de cet événement atypique, voire provocateur.


Oubliée la réaction choquée de José Marthe en découvrant l’affiche du nouveau festival « Rue Barrée ». Et même si le maire de Lourdes, Josette Bourdeu parle d’un « drôle d’endroit pour une rencontre », la cinquième édition de Rue Barrée donne un coup de jeune et de vie à la cité mariale.

Cette année, le festival a débuté avec des Préalables au cœur de la Cité Ophite. Dont l’association Rue Barrée affirme gaiement que « Les préalables sont souvent aux festivals ce que les préliminaires sont à l’amour », quel programme !


 

Samedi, le départ aura lieu place Peyramale à 15h15 avec Ludovic Fuchtelkeit (astrotapir.com) qui réalisera avec humour une « contre-visite guidée de la cité mariale », preuves scientifiques à l’appui, et surtout ironie certifiée ! A 11h15, direction l’école Honoré Auzon pour du théâtre (www.ladamedecompagnie.com) et La part égale, l’histoire d’une femme qui déménage, au propre certes, mais surtout au figuré !

Et à 11h30, au square du Palais des Congrès, Les trois petits cochons (theatremagnetic.be) mais attention, les dessous de l’histoire, un « spectacle carrément barré » selon Télérama, qui va bien dans l’intitulé du festival. 12h30, toujours au square du Palais des Congrès, l’apéritif musical avec La musette du baron, puis à 14h, du rock’n humour avec 10 Rue de l’You (lacompagniedelautre.com) suivie de la redif’ de Les trois petits cochons, alors qu’à 14h15, sur le Parvis de la Mairie, ce sera Maint Now, de la sauterie clownesque (faciledexces.blogspot.com).


Puis le Jardin de l’You avec une « Slip expérience » (okidok.be), Ce qui m’est dû (ladebordante.com), Tour du Garnavie, du théâtre chorégraphié, à partir de 15 ans, à 15h15, et à 16h, place Peyramale, Ludovic Fuchtelkeit qui réitère.

Dimanche, à nouveau Ludovic Fuchtelkeit, puis Antigone Couik ! Kaput !, des clowns à l’école Honoré Auzon (16h), avant le Maint Now sur le Parvis de la Mairie (16h), On n’est pas couché, chants et humour Place Capdevielle à 16h15, et Avenue du général Leclerc, mais à la Rue Jaurès à 17 heures.


Toute la journée, encore des spectacles, et pour « clôturer le festival sans chapelle mais ensemble », ce sera à 19 heures, au Square du Palais des Congrès pour le Titty Twister Brass Band (ttbr2ssband.wixsite.com).

Sont totalement barrés, mais on aime ça !

Informations sur le site de Rue Barrée

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *