INDEX

Le Festival Nightscapades à Lourdes

Le 08 Déc. 2017

Fin mai et début juin prochains, la cité mariale et les Vallées des Gaves vont accueillir cet évènement, décliné autour de la nuit

Rubriques :

Voilà un projet bien né, qui devrait recevoir l’adhésion de tous les amoureux de l’espace, du ciel et de la nuit. On raconte…


Le lancement d’un festival, appelé NightScapades (contraction des mots anglais « Nightscape », paysage nocturne, et Escapade, qu’on ne traduira pas, se voulant le premier festival international autour de la nuit, ; au travers des arts, en France. Et où cela se passera-t-il ? A Lourdes, bien sûr, les 31 mai, 1er, 2 et 3 juin prochains !

A l’origine du projet, on trouve Franck Séguin, ancien rédacteur en chef photo de Ciel & Espace, en compagnie de Nathalie Sarles, conseil en gestion d’activités culturelles et de Jessica C. Garreau, community manager. Les trois complices dirigeant l’association Chasseurs de Nuits, dont le but est de donner à voir la nuit à travers différents médias. Un principe expérimenté du 16 au 19 novembre dernier à Montier-en-Der, en marge du Festival de photos animalières et de nature.


Que va-t-on trouver à Lourdes ? Pour commencer, une expo Terra Pesquet, regroupant les photos prises depuis la Station spatiale internationale, par Thomas Pesquet. Une trentaine d’images en relation avec l’eau, ainsi qu’une série de vidéos réalisées par les astronautes de la Station. Pour continuer, une rétrospective des quatre éditions du Photo NightScape Awards, prix international de photo de paysages nocturnes, lors de l’Agora de Bordeaux de septembre dernier. Et enfin l’invitation au voyage, à la découverte de la nuit et des cieux étoilés.

Si l’intention est là, et bien là, manquent encore les fonds. C’est pourquoi les promoteurs ont eu recours à Kiss Kiss Bank Bank pour les soutenir. Ils recherchent 15.000 euros, et en ont à ce jour obtenus 9.540, provenant de 97 KissBankers. Lesquels se verront offrir en récompense de leur soutien leur nom gravé sur le mur des donateurs (pour 5 euros donnés), jusqu’à un pack Orion et une visite guidée du Photo NightScape, pour 3.000 euros et plus.


Bref, le projet est lancé, et la fusée se doit d’atterrir à Lourdes dans les meilleures conditions. Et si vous l’y aidez, ça n’en sera que mieux.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *