INDEX

Les 11 pépites révélées par les 24h de l’Innovation

Le 20 Mar. 2019

Gaz Guys, Floot, Mihia, Tri-Advisor, Sleepy Drivers, Torque Hunters, Loaren, Aqua Trap, Euskaltel Responsability, Brick et Mortier, 24our Bike, à l’honneur avec l’Estia…

Rubriques :

La 13e édition des 24h de l’Innovation était spécialement tournée vers la créativité transfrontalière. Elle a réuni une centaine de professionnels et près de 300 étudiants pendant deux jours.


Organisé par l’Estia, école d’ingénieurs de la CCI Bayonne Pays Basque, l’événement s’est déroulé au parc d’expositions de Ficoba à Irun. Son objectif était la rencontre entre des acteurs transfrontaliers compétents dans le domaine de la « fabrication avancée » et des entreprises intéressées par « l’industrie du futur » qui souhaitent innover.


Le vendredi matin, 36 sujets ont été dévoilés aux 300 participants, issus d’une vingtaine d’écoles, de lycées et d’universités : Estia, Wild Code School, IUT Bayonne, Université de Mondragon, Institut LH Usurbil, lycées Cantau, Maurice Ravel et Louis de Foix, Institut de l’Ebre, Université du Pays Basque, etc. 36 équipes se sont ensuite constituées par groupe de 4 à 10 personnes sur place. Au terme des 24h, samedi 16 mars, les projets ont été présenté en trois minutes.

Les entreprises présentes étaient aussi bien des grands groupes que des PME et des startups situés des deux côtés de la frontière : Air Liquide, Euskaltel, Décathlon, Safran, Sokoa, Marianka, SII, Lynxter, Enedis, Skalian, Cluster Osasuna, Nutislab, Olaian, Incitat, etc.


Le 1er prix a été décerné à l’équipe Gaz Guys, pour Shape My Gas. Ce groupe a répondu à la problématique « Comment réaliser un emballage léger et compact pouvant contenir 300 litres de gaz (O2, N2, Ar, He…) facile à stocker et à transporter ? ».

Le 2e prix a été attribué à l’équipe Floot, qui abordait le sujet « Comment pourrions-nous utiliser la Matière Bavarde pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées et PMR ? ». La Matière Bavarde (développée par Marianka) permet de transformer tous types de surfaces en capteur, en interrupteur. Elle prend la forme de matériaux de construction ayant la capacité de capter la présence du corps à travers n’importe quel matériau (bois, marbre, béton…).


Le 3e prix a été remporté par l’équipe Mihia, qui avait pour mission de développer un outil de diagnostic capable de capter les mouvements de la langue, réalisé en biopolymère 3D imprimé ainsi que son système de collecte et d’analyse des données.

Ensuite, le 4e prix a été donné à l’équipe TRI-Advisor, qui a abordé le tri des déchets à travers la question « Comment développer des incitations au tri qui permettent de concerner les moins de 27 ans : électronique, applications Android, compte capital tri, jeu, réseau… Créons la caisse à outils du tri de demain ».


Le prix de la meilleure présentation est revenu à l’équipe Sleepy Drivers, qui était chargé de traiter le thème « IHM Adaptative pour rendre plus sûrs les vols ou la conduite ». Elle a travaillé sur la manière « d’afficher les bonnes informations aux pilotes/conducteurs dans un cockpit ou habitacle en fonction du contexte et du comportement humain dans le but d’assurer la sûreté et la sécurité ».

Le prix du meilleur design a été décerné à Torque Hunters, pour avoir imaginé différents systèmes afin d’accroître le couple du moteur lors de sa phase de démarrage uniquement.

Celui du meilleur marketing a récompensé Loaren qui a planché sur « Réinventer les sommiers et matelas Logure. Pour rendre possible la position ventrale allongée et les pratiques d’activités post et pré-sommeil ».


L’équipe Aqua Trap a, quant à elle, reçu le prix de la créativité pour avoir tenté de développer une solution fonctionnelle et industrialisable d’un concept de capture d’un poisson vivant, sans le blesser dans le cadre d’une pratique de la chasse sous-marine.

L’équipe Euskaltel Responsability s’est vu remettre le prix du meilleur prototype. Elle devait résoudre la question « Comment générer une nouvelle proposition de valeur pour Euskaltel : produits, services, nouveaux projets et/ou modèles d’affaires qui soient plus en adéquation avec les Objectifs de développement durable 2030 des Nations Unies et de la Reputación Corporativa Recor-Euskadi 2018 ? »

Le prix du développement durable a été décerné à Brick et Mortier pour son sujet sur la revalorisation de déchets naturels dans une production artisanale locale.


Enfin, le prix du jury a été remporté par 24our Bike, qui devait développer un vélo personnalisé grâce au Big Data et à l’intelligence artificielle. Avec ces données, le fabricant de vélos aura besoin d’une fabrication avancée pour optimiser sa productivité.

Les lauréats ont remporté de nombreux lots : imprimante 3D, séjours tout inclus dans le Pays Basque afin de découvrir les entreprises du territoire, des tablettes graphiques… Mais le plus important pour eux reste l’expérience vécu aux cotés des entreprises présentes, avec des stages et des invitations à la clé.

Informations sur le site inernet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *