Cofim
L’information en Béarn du 15/05/2019
Partenariat Presselib en partenariat avec
Partenariat Presselib

Matador Yankee, premier roman remarqué d’un Palois

Géographe, enseignant chercheur à l’université de Pau, Jean-Baptiste Maudet est l’auteur de cet ouvrage et figure dans la short list du prix Orange du livre 2019…

Rubriques :

« Matador Yankee » est sorti le 10 janvier aux éditions Le Passage, la presse en parle, les libraires le soutiennent, les prix le sélectionnent.


La toute première critique est tombée de la plume de l’académicienne Barbara Cassin dans Le Monde des Livres. « De surprise en surprise, comme si l’écriture était de la tauromachie et que nous, les toros, on se laissait mener de passe en passe. C’est cela que j’aime dans ce roman, être mené par le bout du nez par un nonchalant qui sait manier la cape, sans avoir le temps de respirer même quand c’est lent ».

Avec Matador Yankee, sur les traces de son héros John Harper, Jean-Baptiste Maudet entraîne le lecteur dans un road trip où les fantômes de l’histoire et du cinéma se confondent. Les vertèbres de l’Amérique craquent sans se désarticuler.

Harper aurait pu avoir une autre vie. Il a grandi à la frontière, entre deux mondes. Il n’est pas tout à fait un torero raté. Il n’est pas complètement cowboy. Il n’a jamais vraiment gagné gros, et il n’est peut-être pas non plus le fils de Robert Redford. Il aurait pu aussi ne pas accepter d’y aller, là-bas, chez les fous, dans les montagnes de la Sierra Madre. Et tout ça, pour une dette de jeu.

Harper n’a plus le choix, il doit retrouver Magdalena, la fille du maire du village, perdue dans les bas-fonds de Tijuana. Il ira jusqu’au bout. Parfois, se dit-il, mieux vaut se laisser glisser dans l’espace sans aucun contrôle sur le monde alentour… Alors les arènes brûlent. Les pick-up s’épuisent sur la route. Et l’or californien ressurgit de la boue.

Ce terrain d’aventure Jean-Baptiste Maudet le connaît très bien. Il a mené au cours de sa carrière un patient travail de recherche sur le rodéo en Californie. L’ouvrage qui s’en est suivi « Cowboys, clowns et toreros. L’Amérique réversible » co-signé avec Frédéric Saumade exhume les origines hispanique et tauromachique du rodéo, difficilement avouables aux Etats-Unis.

Aujourd’hui, c’est de littérature qu’il s’agit. Le premier roman de Jean-Baptiste Maudet est sélectionné pour le prix Orange du livre 2019 et vous pouvez voter pour l’auteur palois jusqu’au 27 mai. Pour lui apporter votre voix, cliquez ici.

 


Ce qu’en disent les libraires de la région…

Librairie Tonnet : « Au fil des pages, au fil des aventures de Harper, entre Sierra et faubourgs frontaliers, Jean-Baptiste Maudet donne les clefs sur ce que furent ces siècles d’histoire, de culture, sur ces femmes et ces hommes nés Mexicains par ou à cause de « l’hispanité » et un peu perdus dans la géographie moderne ».

Librairie Mollat : « Un savent mélange entre le western et le roman noir. Haletant et divertissant ».

Librairie Hirigoyen à Bayonne : « On embarque les yeux fermés pour une cavalcade étourdissante de bruits et de couleurs. Un premier roman, une nouvelle plume ciselée, précise et délicieusement percutante ».

Prochain rendez-vous : Jean-Baptiste Maudet est invité à l’événement littéraire les Belles Pages de Guéthary, les 22 et 23 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *