INDEX

Coup de projecteur - La Caisse des Dépôts irrigue les territoires

Le 07 Apr. 2017

Ce groupe aussi puissant que mal connu change, innove, s’adapte pour jouer son rôle d’acteur financier majeur, tout en étant tourné vers l’intérêt général et garant de l’équilibre des territoires

Anne Fontagnères, directrice régionale de la Caisse des Dépôts, entourée des responsables des différentes filiales du groupe, a profité de son passage à Pau pour apporter un éclairage très complet sur cet établissement public aux très nombreuses ramifications.


L’ouverture en novembre dernier d’une antenne à Pau, pilotée par Geneviève Puyau, est un signe fort envoyé par cet établissement public qui concrétise sa volonté de renforcer encore son ancrage au plus près des territoires. Pau fait partie des rares antennes décentralisées du groupe et couvre tout le département, avant d’élargir son rayonnement sur le sud de la Nouvelle-Aquitaine.

Nous aurons l’occasion de revenir sur les nombreuses activités du groupe et de ses filiales. En attendant, en route pour un tour d’horizon rapide.


Le groupe Caisse des Dépôts a fêté en 2016 son bicentenaire en poursuivant un développement spectaculaire. « Nous sommes un établissement public spécifique, placé sous la protection spéciale du Parlement » précise Anne Fontagnères. « Il a été créée pour protéger l’épargne des Français et pour gérer les dépôts des professions juridiques. Aujourd’hui, notre vocation est d’accompagner les politiques publiques dans un souci d’intérêt général. Mais aussi en étant garant de l’équilibre des territoires. En effet, si nous participons au financement de projets d’envergure, nous sommes surtout au côté de chaque collectivité locale, quelle que soit sa taille ».


Ainsi, la Caisse des Dépôts a investi 670 millions d’euros dans des projets territoriaux en 2016, soit 1,5 fois plus que l’année précédente. Et avec l’effet de levier, ce sont 5 milliards d’euros qui ont été injectés. Pour la Nouvelle-Aquitaine, les investissements ont atteints 20 millions d’euros.

Cette institution publique a aussi pour vocation de transformer l’épargne réglementée des Français en prêts de longue durée au service de l’intérêt général. Ainsi, la Caisse des Dépôts gère (en bon père de famille) les deux tiers des montants déposés par les particuliers sur les Livrets A ainsi que les fonds des professions juridiques réglementées. Et le fruit de cette gestion est réinjecté localement pour financer des logements sociaux et des projets de collectivités locales.


« En 2016 sur les Pyrénées-Atlantiques, ce fonds d’épargne a financé des logements sociaux à hauteur de 110 millions d’euros et des projets de collectivités locales pour 50 millions d’euros » précise la directrice régionale. Sur la Nouvelle-Aquitaine, ce fonds a permis la construction de 7.700 logements sociaux et d’en réhabiliter 11.760. C’est la Société nationale immobilière (SNI) qui pilote cette activité avec sa filiale Coligny. L’objectif étant de proposer une large gamme de logements à la portée de personnes aux revenus limités.

Parmi les grands projets accompagnés par la Caisse des Dépôts, il y a par exemple : la rénovation thermique des Halles de Pau, le bus à haut niveau de service de Bayonne, le GIP littoral et les projets de plusieurs stations balnéaires, le haut débit et la lutte contre les zones blanches avec la construction de pylônes (via une filiale, Belvèdère), etc.


Autre activité essentielle, le financement de l’activité économique et des entreprises. C’est Bpifrance (regroupement de plusieurs entités, dont Oseo et le FSI) qui est à la manœuvre avec 5 métiers : financer les entreprises innovantes, garantir les prêts bancaires, financer les entreprises en développement, renforcer les fonds propres et accompagner les implantations à l’international.

« Il faut savoir que, dans un département comme le 64, nous injectons 1 million d’euros par jour ouvrable dans les entreprises. En 3 ans, nous avons doublé cette activité de financement » insiste Nicolas Roche, délégué Aquitaine Sud de la Banque publique d’investissement.


Avant de terminer ce voyage au cœur de la Caisse des Dépôts, citons la filiale (à 70%) Transdev qui fait désormais partie de l’aventure Air’py, la nouvelle société gestionnaire de l’aéroport de Pau-Pyrénées, aux côtés de la CCI. Elle regroupe 25 sociétés de transport, dont Citram Pyrénées (Lons), Trandev Sud-Ouest (Saint-Jean-de-Luz) ou encore Isilines (bus low-cost).


Enfin, la Caisse des Dépôts s’adresse désormais directement à tous les Français avec la plateforme Ciclade qui permet de rechercher les comptes bancaires inactifs et les assurances vies oubliées. Depuis un an, 750.000 recherches ont été effectuées et 3 millions d’euros d’avoirs dormants ont pu être restitués à leur propriétaires ou à leurs héritiers. La Caisse des Dépôts est, par ailleurs, le gestionnaire du Compte personnel d’activité.

Nous reviendrons prochainement sur ces différents métiers…


 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *