Cofim
L’information en Béarn du 11/01/2019
Partenariat Presselib en partenariat avec
Partenariat Presselib

Ovalie, avec les clubs de l’Adour

Hier, Biarritz a échoué de peu à Brive – Ce vendredi, Mont-de-Marsan accueille le leader, Nevers, et Bayonne reçoit Montauban – Pau à Paris pour l’Europe – 7 Bleus de l’Adour…

Rubriques :

Le BOPB a laissé passer une bonne occasion en Corrèze. Bayonne peut prendre la place de leader s’il gagne et que le Stade Montois fait tomber Nevers. De son côté, la Section va défier le Stade Français avec ses jeunes. Sept Bleus originaires d’ici.


Brive-Biarritz (36-26) : dommage !

Le Biarritz Olympique Pays Basque peut être déçu de ce résultat, alors que, grâce à une belle 2e période, il aurait pu au moins décrocher le nul chez l’une des grosses écuries de la Pro D2 et décrocher un bonus offensif sans un essai corrézien à la sirène.

Pris à froid par deux essais brivistes en 20 minutes, on ne donnait pas cher de la peau des Basques du côté de la Corrèze. Revenus un peu au score avec un essai de Poï avant la pause (30e), tandis que Brive était réduit à 14 (carton rouge) après un quart-d’heure de jeu.

Malgré trois autres essais en seconde période, un doublé d’Artru (51e et 60e) et un autre pour Poï (69e), le BO n’a pas su prendre définitivement le score en raison d’une indiscipline trop pesante. Seule consolation pour Matthew Clarkin, la qualité du contenu proposé par les Basques a confirmé un beau potentiel qui reste à concrétiser plus souvent à l’extérieur.

Dopé par une charnière vive et inspirée formée par Doubrère et Maxime Lucu à la charnière ultra-rapide et dangereuse à chaque ballon. Mais les deux cartons jaunes infligés à Poï et à Martinez et les nombreuses pénalités offertes aux Corréziens ont fait la différence à leur détriment. Dommage !

 


Bayonne-Montauban : une occasion de prendre la tête

Vendredi 11 janvier à 20h

L’Aviron Bayonnais, en battant Montauban, peut prendre les commandes au classement, si le voisin Montois réussit à faire tomber Nevers. Il faut, bien sûr, battre Montauban qui reste coriace malgré une première partie de saison compliquée.

Pas de surprise dans le groupe mobilisé pour cette reprise, si ce n’est les absences de Julien Tisseron, légèrement blessé, et de Met Talebula. A noter la première apparition du jeune ailier (21 ans) Aymeric Luc qui sera le 44e joueur figurant sur une feuille de match cette saison.

Le XV de départ : Bustos Moyano – Marty, Robinson, Barthélémy, Jané – (o) Tedder, (m) Saubusse – Battut, Van Lill, Koster – Oulai, Ducat – Mousset, Van Jaarsveld, Iguiniz

Les remplaçants : Arganese, Boniface, Jaulhac, Taofifenua, , Rouet, Muscarditz, Luc, Taufa

 


Mont-de-Marsan-Nevers : battre l’ogre de la Pro D2 !

Vendredi 11 janvier à 20h30

Le Stade Montois va passer un sacré test à Guy-Boniface face au leader qui monte en puissance et confirme qu’il a les moyens de viser le Top 14. C’est clairement l’ambition du club avec un effectif déjà riche et une pépite, Josaia Raisuqe.

Les Landais pourront compter sur la plupart de leurs cadres et notamment la solide charnière Loustalot-Talès. Même si Romain Cabannes, Danré Gerber et Clément Otazo sont toujours à l’infirmerie, l’équipe a fière allure.

Le XV de départ : Laousse-Azpiazu – J. Cabannes, Wakaya, Torfs, Taulagi – (o) Talès, (m) Loustalot – Garrault, Pearce, Tastet (cap.) – Paulino, Rey – Negrotto, David, Muzzio.

Les remplaçants : Khribache, Hugues, Damiani, Bécognée, Seguy, Matanavou, Laborde, Desmaison.


17e journée de Pro D2

Jeudi 10 janvier : Brive-Biarritz (36-26)

Vendredi 11 janvier : Bayonne-Montauban, Aurillac-Angoulême, Massy-Bourg, Oyonnax-Colomiers, Vannes-Provence (20h, Eurosport player) ; Mont-de-Marsan-Nevers (20h30, Eurosport 2)

Dimanche 13 janvier : Béziers-Carcassonne (14h15, Eurosport 2)

 


Le classement de la Pro D2

Deux sanctions ont été annoncées par la Ligue Nationale de Rugby : 3 points en moins au classement pour Béziers, et 2 points en moins pour Montauban. Ces pénalités ne sont pas prises en compte dans le classement ci-dessous.

  • Qualification directe pour les demi finales : Nevers (51), Bayonne (48)
  • Qualification pour les barrages : Oyonnax (46), Brive (44), Béziers (44), Mont-de-Marsan (43)
  • Milieu de tableau : Angoulême (39), Biarritz (37), Carcassonne (37), Vannes (35), Provence Rugby (33), Montauban (32), Aurillac (30), Bourg-en-Bresse (29)
  • Relégation en Fédérale : Colomiers (25), Massy (21)

Stade Français-Pau : et pourquoi pas la qualification ?

Vendredi 11 janvier à 20h45

La Section Paloise peut encore se qualifier pour la phase finale de la Challenge Cup. Cela commence par une victoire à Paris, puis un succès contre les Ospreys au Hameau le week-end prochain si possible avec le bonus offensif.

Mais ces deux derniers matches de poule seront surtout l’occasion de préparer les prochaines rencontres du Top 14 avec un déplacement à Perpignan (samedi 26 janvier), puis, après une parenthèse internationale, la réception de Castres (16 février) et un voyage à Toulon (23 février).


Ce sera le premier match pour le nouveau coach des avants Nicolas Godignon, aux côtés de Simon Mannix. Sans surprise, le staff a décidé de laisser au repos quelques cadres (Daubagna, Mowen, Votu, Malié, Taylor, Mogg) et de donner une nouvelle chance à ses jeunes talents : Colombet, Pinto, Lestremau, Septar, Hastoy et Corato (titulaires) ; Calles, Tierney, Kuffner, Le Bail (remplaçants).

Le XV de départ : Colombet – Pinto, Fumat, Septar, Lestremau – (o) Hastoy, (m) Blanc – Gunther, Erbani, Dougall – Metz, Foley – Corato, Lespiaucq, Domingo.

Les remplaçants : Calles, Moise, Tierney, Delannoy, Kuffner, Le Bail, Slade, Nicot


Le Stade Français n’a pas fait l’impasse et l’on retrouvera une solide équipe amenée par Parisse et Fickou.

Le XV de départ : Ensor – Arias, Fickou, Delbouis, Etien – (o) Plisson, (m) Daguin – Parisse, Alberts, Gray – De Giovanni, Gabrillagues – Herrera, Panis, Fisi’ihoi.

Les remplaçants : Sempéré, Melikidze, Alo-Emile, Flanquart, Francoz, Warner, Steyn, Arrate

 


Challenge européen : Carton plein pour Clermont

Après 4 rencontres sur 6, Clermont a quasiment son billet pour les quarts en poche. La Rochelle malgré une défaite surprise à domicile est bien placé. Pau, le Stade Français, Grenoble et Agen sont en embuscade. Bordeaux a encore une toute petite chance. Perpignan est éliminés.

Poule 1 : Newport-Timisoara (vendredi, 20h30) ; Clermont-Northampton (samedi, 21h)

Classement : Clermont (20), Northampton (15), Newport (5), Timisoara (0)

Poule 2 : Stade Français-Pau (vendredi, 20h45) ; Ospreys-Worcester-Pau (samedi, 16h)

Classement : Worcester (13), Ospreys (11), Pau (8), Stade Français (5)

Poule 3 : Perpignan-Bordeaux (vendredi, 20h) ; Connacht-Sale (samedi, 16h)

Classement : Sale (16), Connacht (12), Bordeaux (6), Perpignan (2)


Poule 4 : La Rochelle-Zebre (vendredi, 20h) ; Enisei-Bristol (samedi, 13h)

Classement : La Rochelle (15), Zebre (14), Bristol (11), Enisei (1)

Poule 5 : Trevise-Agen (samedi, 15h) ; Harlequins-Grenoble (samedi, 16h)

Classement : Harlequins (11), Trevise (10), Grenoble (9), Agen (9)

 


Coupe d’Europe : Toulouse et le Racing solides leaders

Toulouse et le Racing ont pris une bonne option pour la qualification en quarts de finale. Montpellier en bonne position. Castres se replace. Toulon distancé et Lyon est éliminé.

Poule 1 : Leinster-Toulouse (samedi, 14h) ; Bath-Wasps (samedi, 16h15)

Classement : Toulouse (17), Leinster (15), Bath (5), Wasps (3)

Poule 2 : Gloucester-Munster (vendredi, 20h45) ; Exeter-Castres (dimanche, 14h)

Classement : Munster (12), Castres (9), Gloucester (8), Exeter (7)


Poule 3 : Lyon-Saracens (dimanche, 16h15) ; Glasgow-Cardiff (dimanche, 16h15)

Classement : Saracens (18), Glasgow (14), Cardiff (4), Lyon (0)

Poule 4 : Ulster-Racing (samedi, 16h15) ; Scarlets-Leicester (samedi, 18h30)

Classement : Racing (19), Ulster (13), Leicester (6), Llanelli (2)

Poule 5 : Montpellier-Newcastle (samedi, 14h) ; Toulon-Edimbourg (samedi, 18h30)

Classement : Edimbourg (15), Montpellier (11), Newcastle (8), Toulon (6)

 


7 Bleus de l’Adour…

A noter que parmi les 31 Français sélectionnés par le Gersois Jacques Brunel pour préparer le Tournoi des 6 Nations, 7 sont originaires du bassin de l’Adour : 2 Gersois, Pierre Bourgarit (Gimont) et Grégory Alldritt (Auch) ; 3 Bigourdans, Julien Marchand (Loures-Barousse), Wenceslas Lauret (Tarbes) et Antoine Dupont (Lannemezan) ; un Basque Arthur Iturria (Bayonne) ; un Landais Baptiste Serin (Parentis).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *