INDEX

Le Pic du Midi va multiplier les concerts

Le 16 Avr. 2018

Les Hurlements d’Léo maintenant et Christophe Willem au mois d’août, font partie des belles affiches programmées à 2.877 m d’altitude. Et ce n’est qu’un début…

Rubriques :

Les Hurlements d’Léo. Dit comme ça, ce n’est pas très emballant : on imagine un certain Léo, plein de ressentiment, grimpant au Pic pour hurler sa frustration.


Eh bien, tout faux ! Car Les Hurlements d’Léo est un sacré bon groupe de rock, qui se produira dans ce cadre exceptionnel ce vendredi 20 avril. Ça vaudra la montée !

Une ch’tite présentation s’impose, car les Bordelais de HDL sont un tantinet moins connus qu’Indochine ou les Rita Mitsouko. Pourtant, cela fait vingt ans qu’ils se produisent, en pratiquant ce qu’ils appellent de la « java-chanson-punk-caravaning », apportant à qui n’en veut du bon son, du rythme et de la bonne humeur. La preuve avec leur dernier album en date, qui reprend nombre de titres de Mano Solo (le fils du dessinateur Cabu, décédé du sida), avec la participation d’artistes amis, copains, potes, tels Les Ogres de Barback, Debout sur le zinc, Babylone Circus, Nilda Fernandez, Francesca Solleville, Romain Hureau (Eiffel) et même Bertrand Cantat.


Tels sont les huit musiciens un peu barrés qui vont se produire le vendredi 20 avril. Avec en ouverture le groupe Trois cafés gourmands. Ceux-là se définissent comme « une boule de chanson française avec un fondant au jazz manouche, une petite salade de rock, une tarte au blues et une île fondante à la pop. » Alléchant, non ? Et si vous doutez, sachez que leur titre À nos souvenirs a été classé par Virgin Radio France dans le Top 20 des meilleures chansons françaises en 2017. Ça y est, on vous sent décidés à grimper au Pic, maintenant !


Quoique si vous avez tennis ou une première communion ce jour-là, vous reste, dans un genre moins nerveux, la possibilité d’assister au concert de Christophe Willem, le samedi 4 août, lui qui n’avait pu il y a trois ans assurer sa prestation à 2.877m, pour cause de météo hostile.

Côté pratique, le dernière montée en téléphérique aura lieu à La Mongie à 17h30, le concert à 18h. Le coût ? 59 euros. Réservation sur le site du Pic.

Une belle fin de soirée en vue, et en hauteur !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *