INDEX

TDF 2018 : Etape 11 - Albertville > La Rosière 18/07/2018 - 108,5 km - Montagne

Le Béarn dans le Tour, une idée géniale !

Le 09 Oct. 2018

Jacques Pédehontaà a confirmé que la participation à la caravane de la Grande Boucle allait être prolongée : l’impact est chaque année plus spectaculaire…

Rubriques :

Personne n’y croyait au départ. Aujourd’hui, tout le monde s’est rangé derrière l’enthousiasme du maire de Laàs et président de l’AaDT. Il faut le reconnaître rien d’autre ne pourrait amener une belle notoriété au Béarn, à un tel prix.


Comme l’a souligné, Bernard Monfort qui tient magnifiquement le rôle d’un Henri IV figure de proue dans la caravane du Tour de France : « C’est incroyable, désormais les gens attendent la caravane du Béarn et nous acclament aux cris de vive le roi, vive le Béarn ! ».

Chaque année, la réputation franchit un palier. L’opération, menée par l’Agence d’attractivité et de Développement Touristiques (AaDT), prend du corps avec une popularité qui étonne. Au point de rendre parfois jaloux quelques ténors du grand barnum cycliste malgré leurs budgets colossaux.


Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Depuis 3 ans, les véhicules aux couleurs du Béarn ont été vus par 36 millions de spectateurs, le long des 11.000 km parcourus au cours de 63 étapes animées en France et dans 6 autres pays. Et parallèlement, 1 million de goodies ont été distribués.

Résultat, les retombées médiatiques on été évaluées à 1,7 million d’euros pour 900.000 euros investis (300.000 euros par an). Sans compter l’impact des réseaux sociaux.


A noter que le partenariat avec la Section Paloise a été très efficace, en s’appuyant sur la présence de la mascotte Bearny et de plusieurs joueurs. Il devrait trouver de nouveaux développements.

« Dans la concurrence féroce que nous devons affronter face aux grandes destinations touristiques, cette opération apporte une visibilité très intéressante. Pour le même budget, nous ne pourrions avoir qu’une semaine de publicité dans une grande ville » a ajouté Sylvain Langer, directeur de Pau Pyrénées Tourisme.


« Il faut le voir pour le croire. Le succès est réel et spectaculaire. De plus, dans la caravane, toutes les portes s’ouvrent facilement, que ce soit celles des organisateurs et des équipes, ou que ce soit celles des nombreux médias présents » insiste Jacques Pédehontaà qui sait parfaitement que cette démarche doit s’inscrire dans la durée pour porter tous ses fruits. « Nous avons tous les atouts pour faire de cette opération Tour de France un bel outil d’attractivité pour le Béarn ».


« Il faut bien comprendre qu’on laboure le terrain, année après année. Et nous devons labourer avec des moyens qui sont sans rapport avec de nombreuses marques présentes dans la caravane. Par exemple, Cofidis, entre l’équipe et la présence dans la caravane, investit 1,8 million d’euros par an. ».


Le Tour de France est plus que jamais une gigantesque caisse de résonance, avec des foules considérables le long des routes et avec des audiences TV impressionnantes dans le monde entier.

« C’est une manière de promouvoir la marque Béarn Pyrénées qui n’a pas d’équivalent en terme de rapport qualité/prix. La plupart des grands groupes présents dans la caravane sont bluffés par ce que nous arrivons à faire avec très peu de moyens ».


Jacques Pédehontaà en a profité pour rendre hommage à toute l’équipe qui a réalisé un travail considérable autour de David Toulou (de Cescau), le chef de la caravane, et de Bernard Monfort, se transformant en un brillant Henri IV pour l’occasion. Le premier est très apprécié au sein de la caravane du Tour, rendant des services à beaucoup de monde et assurant parfaitement la cohésion de l’équipe. Il a d’ailleurs reçu le prix du meilleur chef de caravane 2018. Chapeau !

« Avec eux, Clémence Gouvenou (Uzein), Maéva Casteignau (Sarrance), Dalila Araujo Duguet (Laàs), Jean-Christophe Gien (Casteide-Cami), Thibault Carsuzaa (Castetnau-Camblong), Lucas Lopez (Oloron) et Thibaut Labadie (Bidos) sont tous à féliciter parce qu’ils ont largement contribué au respect qu’a obtenu l’équipe 100% béarnaise au sein de cette mythique caravane » s’est réjoui Jacques Pédehontaà qui n’oublie pas les équipes de l’AaDT et du Conseil départemental qui coordonnent et animent cette opération.


TDF 2018 : Etape 11 - Albertville > La Rosière 18/07/2018 - 108,5 km - MontagneLe principe de renouveler pour 3 ans supplémentaires cette présence du Béarn dans la caravane est acté. Reste à boucler la négociation avec les organisateurs du Tour. L’annonce officielle sera faite à l’occasion de la présentation du parcours 2019, le 25 octobre prochain à Paris.

« Nous continuerons à innover, à surprendre » conclut Jacques Pédehontaà, président de l’Agence d’attractivité et de Développement Touristiques (AaDT). On peut lui faire confiance !

Informations sur le site de l’AaDT

2 commentaires au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *