INDEX

Du nouveau pour l’EuroSIMA et la filière glisse

Le 18 Juin. 2019

Jean-Louis Rodrigues a été élu à la présidence de l’association qui sert aujourd’hui les intérêts de 180 adhérents, pesant 1,8 milliard et employant 4.000 salariés…

Directeur du wholesale Europe et Moyen-Orient du groupe Boardriders, Jean-Louis Rodrigues a été élu à la présidence de l’association accompagnant les acteurs des « action sports ».


Il remplace ainsi Wilco Prins, ex-DG de Rip Curl Europe, qui présidait l’EuroSIMA depuis 2016. Il n’arrive pas en terre inconnue, puisqu’il a déjà siégé 7 ans au sein de son conseil d’administration, dont 4 en tant que vice-président.

C’était un choix des plus logiques pour cette 20ème assemblée générale de l’EuroSIMA, événement qui se tenait ce lundi 17 à l’hôtel biarrot du Grand Large. Après deux mandats, Wilco Prins ayant choisi de ne pas se représenter pour se consacrer à de nouveaux projets, c’est désormais Jean-Louis Rodrigues qui présidera l’association à but non lucratif (dont l’ex-DG de Rip Curl restera « membre d’honneur »). L’EuroSIMA sert aujourd’hui les intérêts de 180 adhérents, lesquels pèsent 1,8 Md€ de chiffre d’affaires et emploient 4.000 salariés…


Jean-Louis Rodrigues, fils de commerçant biarrot originaire du Portugal, est diplômé de l’EDC (École des Cadres, à La Défense). Passé par le service achats de l’enseigne Go Sport puis responsable grands comptes chez Reebok, il est ensuite revenu dans la région et a successivement dirigé les ventes et le retail de Quiksilver Europe, puis la marque O’Neill en Europe du Sud. C’est en 2008 qu’il intègre Billabong en tant que directeur du retail, puis des ventes.


Les Jeux Olympiques 2024 en ligne de mire…

Le nouveau président de l’EuroSIMA a ainsi été associé à toutes les péripéties récentes de la marque australienne, en prenant tout d’abord en 2013 la direction générale du groupe GSM Europe (marques Billabong, Element, RVCA, Von Zipper et Xcel). On se souvient qu’en 2017, la fusion entre le groupe Billabong et l’attelage Quiksilver-Roxy-DC (détenu par le fonds américain Oaktree) avait donné naissance au groupe Boardriders. Jean-Louis Rodrigues en a assez naturellement pris la direction générale du wholesale (c’est-à-dire de la vente en gros) pour les zones Europe et Moyen-Orient.

Aujourd’hui, ce groupe Boardriders pèse 2 Md€, emploie plus de 9.000 salariés et travaille avec 7.000 détaillants et un réseau de 630 points de vente à travers le monde.


Pour en revenir à l’assemblée générale de ce lundi, à laquelle ont assisté autour de 50 personnes, représentants des adhérents, partenaires ou administrateurs de l’EuroSIMA, elle a permis de confirmer les orientations stratégiques de l’association, avec les 5 axes de travail prioritaires que sont emploi et formation, accompagnement des startups de la glisse, collaboration avec les collectivités territoriales, intelligence économique et enfin responsabilité socio-environnementale. Le tout sur fond de « soutien affiché à la candidature Wesurf2024 ». Jean-Louis Rodrigues a notamment déclaré qu’il s’attèlerait « à défendre cette candidature territoriale Biarritz-Hossegor ».


Concernant le développement de l’association, aujourd’hui présente dans 7 pays européens mais dont 89% des adhérents sont encore basés en France, le nouveau président a indiqué vouloir « réinvestir certains acteurs internationaux incontournables de [la] filière tels que Vans, O’Neill, Hurley ou Oakley » en son sein, ou encore « assurer un échange régulier avec notre grande sœur SIMA aux Etats-Unis ». Du travail en perspective… On souhaite pour cela bon vent et bonnes vagues au nouveau président !

Plus d’informations sur le site internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *