INDEX

Ovalie – Pau laisse filer une belle opportunité

Le 16 Sep. 2018

La Section Paloise pouvait l’emporter face à Clermont, mais a craqué sur le fil : dommage ! Elle sort du Top 6 et se concentre sur Paris. La Pro D2 reprend…

Rubriques :

En attendant le retour de la Pro D2, le Top 14 a offert de superbes joutes. Outre le sans faute de Clermont, on retiendra : l’impressionnante prestation de Lyon, les ambitions confirmées de Toulouse, de Castres et de Paris, en attendant le réveil de Toulon, du Racing, de Montpellier et de La Rochelle.


Pau-Clermont (23-27) : la revanche des Jaunards

La Section Paloise, après avoir pris la mesure de Toulon au Hameau, était hyper motivée pour réaliser un nouvel exploit face au grand favori de la saison. On y a cru pendant 75 minutes. Mais, la raison du plus fort…

Les Béarnais vont maintenant se concentrer sur la réception du Stade Français (dimanche 23 septembre) ; le dauphin de Clermont vient de dominer largement Toulon. Une victoire sera nécessaire pour retrouver le Top 6 : l’objectif clairement affiché pour cette saison. Ils se déplaceront ensuite à Agen (29 septembre), puis accueilleront Perpignan (6 octobre).


Pau a réalisé l’une de ses meilleures prestations, mais ce n’était pas suffisant face à des Auvergnats, même dans un jour sans. Avec sa nouvelle stratégie basée sur l’occupation au pied et une défense hyper agressive, la Section a contribué à faire déjouer un « petit » Clermont arrêté dans ses offensives par 12 en-avants, un record de maladresses.

Il y avait donc une bonne opportunité, et le bon coup n’est pas passé bien loin. Les Palois ont mené 75 minutes avant de craquer sur le fil, face à la grosse pression adverse. Et comble du supplice, c’est un Béarnais, Beheregaray d’Arudy, qui a porté l’estocade (76e) avec un essai en force.


La rage exemplaire des Palois en défense, les solides prestations du duo Daubagna-Slade et de Mogg, l’énergie de Ramsay et Gunther n’ont pas suffi. Il faut souligner que la mêlée des Vert & Blanc a subi la loi des Jaunards, mais aussi que ces derniers ont nettement dominé la deuxième période. Ils ont ainsi logiquement concrétisé en fin de partie. Les essais palois ont été marqués par Slade (34e) et par Malié (45e).

Rendez-vous donc dimanche (12h30) pour la réception du Stade Français qui, avec le plus gros budget du championnat et un sacré recrutement, compte bien jouer les premiers rôles.

Pas question de trébucher à nouveau à domicile pour la Section, reste à hisser encore plus haut le niveau et la qualité du jeu.


4e journée de Top 14

Sans faute donc pour Clermont qui se détache. Lyon a impressionné par la qualité de son jeu. Toulouse, Castres et le Stade Français confirment leur haut niveau. La Rochelle revient en forme. Grenoble et Perpignan sont déjà décrochés.

Pau-Clermont (23-27), Lyon-Montpellier (55-13), Agen-Bordeaux (22-17), Castres-Grenoble (29-13), Toulouse-Racing (30-17), La Rochelle-Perpignan (37-10), Stade Français-Toulon (37-10)

 


Le classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demi-finales : Clermont (18), Stade Français (14)
  • Qualification pour les barrages : Castres (14), Toulouse (14), Lyon (12), Racing (10)
  • Milieu de tableau : La Rochelle (9), Pau (9), Agen (8), Bordeaux (8), Montpellier (7), Toulon (4)
  • Barrage de relégation : Grenoble (2)
  • Relégation en Pro D2 : Perpignan (1)

5e journée de Top 14

Samedi 22 septembre : Bordeaux-Clermont (14h45, Canal+) ; La Rochelle-Lyon, Toulon-Agen, Grenoble-Perpignan (18h, Rugby+) ; Racing-Castres (20h45, Canal+ Sport).

Dimanche 23 septembre : Pau-Stade Français (12h30, Canal+ Sport), Montpellier-Toulouse (16h50, Canal+).

 


5e journée de Pro D2

Après une pause, le championnat reprend le week-end prochain, avec un déplacement difficile pour Biarritz. Le leader, Mont-de-Marsan va recevoir son dauphin pour un match au sommet. Enfin, Bayonne a l’occasion de consolider sa place dans le haut du tableau face à un promu.

Jeudi 20 septembre : Vannes-Brive (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 21 septembre : Colomiers-Biarritz, Bayonne-Provence, Aurillac-Nevers, Bourg-Carcassonne, Angoulême-Massy (20h) ; Béziers-Montauban (20h30)

Dimanche 23 septembre : Mont-de-Marsan-Oyonnax (14h15).


Le classement de la Pro D2

  • Qualification directe pour les demi finales : Mont-de-Marsan (16), Oyonnax (13)
  • Qualification pour les barrages : Biarritz (12), Provence Rugby (12), Bayonne (11), Brive (10)
  • Milieu de tableau : Carcassonne (10), Nevers (10), Angoulême (10), Montauban (9), Béziers (8), Aurillac (8), Vannes (7), Bourg-en-Bresse (6)
  • Relégation en Fédérale : Colomiers (6), Massy (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *