INDEX

La French Tech Hautes-Pyrénées trace sa route

Le 07 Mar. 2018

L’ambition est au rendez-vous pour cette initiative qui recrute, s’exporte, et devient pôle de référence. Une belle dynamique pour la Bigorre…

Rubriques :

Ce n’est pas la première fois (ni probablement la dernière) que nous allons évoquer dans ces colonnes la French Tech de Tarbes. Du succès et des emplois en perspective.


Elle est organisée autour de cinq pôles de référence au niveau local, national et international qui sont : la gestion de l’obsolescence, la gestion de l’eau, l’électronique de puissance, les agro-matériaux et les énergies renouvelables.

La French Tech Hautes-Pyrénées appartient au réseau thématique Cleantech Mobility, dont l’objectif premier est de mettre en lien 15 écosystèmes French Tech identifiés sur le territoire national.


Et les résultats sont là : en deux ans, pas moins de 50 emplois ont été créés, un chiffre qui n’est qu’un début, assure-t-on du côté d’Ambition Pyrénées et son président, Daniel Puges. Il évoque même la possibilité de passer la barre des 150 emplois dans les prochains mois.

Surtout, la French Tech Hautes-Pyrénées a endigué la fuite du savoir-faire, des entreprises et de ses « cerveaux ». Ce qui est en soi un sacré exploit ! Et la fierté s’exporte puisque comme on vous l’annonçait l’autre jour, des start-ups de French Tech, comme Ovalie Tech portent les couleurs de Tarbes à l’international, ici à Barcelone (lire notre article).

French Tech Hautes-Pyrénées, quand la Bigorre ambitionne d’être le centre du monde ! Et y parvient…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *