INDEX

Appel à projets innovants autour de la glisse

Le 05 Sep. 2019

Les clusters Eurosima et Outdoor Sports Valley vont sélectionner leur « action outdoor sports ». Les candidatures sont ouvertes jusqu’à ce 6 septembre…

Comme chaque année, un lauréat sera récompensé. Verdict le 3 octobre lors du Surf Summit à Seignosse.


En 2018, c’est la marque Genetrix Kiteboarding, créée en 2005 et installée à Bidart, qui l’avait emporté avec son « Automatic Bar System », système à bouton permettant au kitesurfer d’ajuster en direct la puissance de l’aile qui sert à le tracter. Cette année, son successeur empochera encore la somme de 5.000 euros.

 


Cela fait de nombreuses années que l’Eurosima, fondée en 1999 et qui fédère 180 entreprises et 4.000 salariés des « action outdoor sports » (pour une bonne part de glisse), récompense l’un de ses adhérents actuels ou à venir. Après Inobo en 2017 et Genetrix Kiteboarding l’an dernier, l’« appel à projets innovation » permettra encore « de valoriser un projet de développement produit/service, une création d’entreprise ou une diversification d’activités alliant innovation et/ou éco-conception ».


On se souvient qu’Inobo avait développé et commercialisé une planche de kitesurf évolutive et modulaire, et que Genetrix lançait un système de pilotage de la puissance de ses ailes de kite. Avant cela, de nombreux autres projets avaient été mis en lumière.

Par exemple, la marque Woo avait été récompensée en 2012 pour sa démarche R&D dans le domaine de la fabrication de pirogues hawaïennes.

 


Un lauréat en vedette au Surf Summit…

Cette année, les associations Eurosima et Outdoor Sports Valley désigneront encore un unique lauréat, qui remportera un chèque de 5.000 euros et pourra « pitcher » son projet au prochain Surf Summit, qui se tiendra à Seignosse le 3 octobre. L’entreprise gagnante sera ainsi conviée à cet évènement et à la soirée annuelle du « Waterman’s Ball » (à Hossegor). Elle pourra de même présenter son innovation à l’exposition « Surfing Lounge » de Seignosse, qui aura lieu en marge de l’événement, les 3 et 4 octobre.


Mais avant cela, la sélection sera rude. Les participants devront boucler et envoyer leur dossier de candidature (déjà téléchargeable sur le site web de l’Eurosima) avant le 6 septembre. Les délibérations du jury auront lieu le 19 septembre.

L’organisation rappelle que les propositions des candidats devront impérativement combiner « une bonne connaissance technique », « la prise en compte de la réalité économique et financière » et « la conformité à la législation européenne du projet développé ».


Plusieurs contraintes à respecter…

La participation est gratuite, que l’on soit chef d’entreprise ou simple porteur de projet. Les critères qui guideront le choix du jury seront « l’adéquation des moyens humains et financiers au projet », la qualité de l’analyse du marché et de la présentation générale, le degré d’innovation et la performance environnementale.

Un plan-type a été adjoint au dossier de candidature proposé par l’Eurosima.

 


Si l’on connaît déjà bien l’Eurosima, on peut noter que l’autre cluster « Outdoor Sports Valley » est « la structure de référence au niveau national pour les entreprises de l’industrie des sports outdoor ». Reconnue par l’État dès 2011, celle-ci fédère « 400 entreprises de l’outdoor sur l’arc alpin ».

 


À l’issue de cet appel à projets, il ne sera donc pas forcément question que de sports de glisse en milieu aquatique. Les experts en snow, ski ou luge auront aussi voix au chapitre…

Modalités et dossier de candidature – cliquez ici

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *