INDEX

C'est parti pour le « Blanc des Hautes-Pyrénées » !

Le 23 Jan. 2019

Les producteurs laitiers ont décidé de lancer leur propre marque pour valoriser un lait plus juste et plus respectueux de la nature et des hommes…

Rubriques :

Dans les rayons laitiers, la crise est là et bien là. Baisse de rémunération des producteurs, fermeture d’exploitations, concurrence européenne et intempéries diverses viennent saper le moral des plus optimistes. Alors, raison de plus pour réagir efficacement !


Au cœur des Hautes-Pyrénées, ils sont 19 producteurs à s’être regroupés autour de la nouvelle SAS Lait Fleurs de Bigorre. Un joli nom pour un produit tout aussi séduisant : un lait local, équitable, solidaire et responsable.

Eleveurs et partenaires se sont réunis à Madiran, chez Evelyne Borie, ce jeudi 17 janvier pour mettre en avant ce beau projet initié par un groupe d’agriculteurs accompagné pour son lancement par la Chambre d’agriculture des Hautes-Pyrénées.

Il porte le nom de « Blanc des Hautes-Pyrénées », et offre toutes les formes de garanties aux consommateurs. Le cahier des charges précis, et les contrôles fréquents pour son respect, assurent une parfaite traçabilité.

 


A l’origine de ce lait demi-écrémé, présenté sous forme de brique d’un litre, on trouve des vaches exclusivement issues d’élevages haut-pyrénéens. Elles sont choyées et nourries uniquement de fourrage produit sur l’exploitation, et n’ont jamais connu ni huile de palme ni OGM. De belles vaches bien saines en somme.

La volonté du collectif s’appuie sur le bien-être de l’animal, mais aussi le respect de l’environnement à travers un mode de culture évitant l’érosion des sols, tout en favorisant la biodiversité des réserves naturelles.


A travers cette démarche, c’est toute la solidarité des hommes, qui se battent au quotidien pour préserver leur territoire, leur cheptel et leur profession, qui est impliquée. Avec une rémunération plus équitable -à hauteur de 0,38 centimes le litre de lait collecté-, le Blanc des Hautes-Pyrénées leur permettra de vivre plus sereinement leurs passions.

Vous reprendrez bien un peu de Blanc ?

Informations sur le site Internet – cliquez ici

3 commentaires au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *