INDEX

Lourdes veut s'appuyer sur sa musique sacrée

Le 12 Fév. 2019

Le 52e Festival sera centré sur la jeunesse. Il veut être un laboratoire d’expérimentation, un véritable outil de développement touristique au service de son territoire…

Rubriques :

Cette édition aura son « off », du 13 au 17 avril (gratuit avec libre participation) et son « in », du 17 au 22 avril (entrée payante). Dix concerts sont prévus durant la semaine pascale, sur le département.


Pour la 1ère fois, le festival a monté un partenariat (sur deux ans) avec les étudiants du BTS Tourisme du Lycée Peyramale de Lourdes pour innover. A noter que les étudiants de 1ère et 2ème année prennent en charge la gestion des réseaux sociaux (Facebook et Instagram), l’accueil du public et la gestion de la remise de prix du concours de dessin.

Pour les plus jeunes, un concours de dessin a été mis en place sur le thème « La musique et la couleur des sons ». Il s’agit là « d’une manière pour nous d’attirer le jeune public au festival », argumente Arnaud Penet, président du Festival depuis deux ans.

En ce mois de février, un jury présidé par l’artiste peintre lourdais Alain-Jacques Lévrier Mussat sélectionnera les plus beaux dessins. Le vainqueur de ce concours verra sa production représentée sur la couverture du programme. « Nous avons récoltés 80 contributions, d’enfants ou de jeunes de l’agglomération ».


Par ailleurs, les élèves du Conservatoire de Lourdes interprèteront samedi 13 avril à 20h30, le « Requiem de Mozart », révisé par Pierre-Henri Dutron. Ce dernier en ayant réalisé une version complétée en 2016. Ce concert sera proposé par l’orchestre du Conservatoire Henri Duparc et le Choeur de chambre de Lourdes, sous la direction d’Alain Perpétue, à l’aéroport Tarbes-Lourdes-Pyrénées.

« Fantômes et sortilèges » (contes japonais pour enfants) sera présenté à deux reprises, le dimanche 14 avril à 15 h 30, au casino de Cauterets et le 17 avril, à 15 h 30 au Palais des congrès de Lourdes (réservation obligatoire, 450 places). « C’est un rendez-vous familial, qui s’adresse autant aux petits qu’aux grands », indique Arnaud Penet. « Ce sera d’ailleurs la première fois que le festival des musiques sacrée de Lourdes s’exportera en-dehors de l’agglomération Tarbes-Lourdes Pyrénées ».


Quatre concerts de premier plan…

Mercredi 17 avril à 20h30, le festival accueillera « Les Leçons des Ténèbres de Charpentier et Couperin », interprétées dans la basilique du Rosaire par les Talens Lyriques, sous la direction de Christophe Rousset.

Autre temps fort de ce festival, l’ensemble Vox Bigerri, sous la direction de Pascal Caumont, interprètera « Que vòi cantar per Aquero », jeudi 18 avril à 20h30 dans les grottes de Bétharram. Les spectateurs pourront ainsi refaire vivre l’univers de la jeune Bernadette Soubirous. « Ce sera un humble parallèle avec la grotte de Lourdes, intimement liée à l’histoire de Bernadette », précise le président du festival.


Ce concert s’inscrit dans le cadre de l’année consacrée à Bernadette Soubirous qui marque respectivement les 175ème et 140ème anniversaires de sa naissance et de sa mort. « J’aime l’ensemble de la programmation de cette 52e édition, mais ce concert sera à coup sûr un moment important » assure Arnaud Penet.


Ensuite, l’Ensemble et Choeur baroque de Toulouse, sous la direction de Michel Brun, proposera le célèbre « Messie » de Haendel le samedi 20 avril à 17h30 à l’église Sainte Bernadette dans le Sanctuaire de Lourdes.

Enfin, le pianiste David Fray jouera lundi 22 avril à 17h30 en l’Abbatiale de Saint-Savin, « Variations Goldberg » de Jean-Sébastien Bach, un recueil d’une rare intensité et clôturera le festival.


En direct du festival off…

Le festival off avec ses 5 concerts gratuits prend une nouvelle ampleur cette année. Il poursuit son extension dans et hors Lourdes afin de valoriser des sites et le patrimoine de l’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées.

Autre ambiance à l’église de Salles-Adour le mardi 16 avril à 20h30 pour un récital Ibert, Pierné, Tomasi, proposé par le trio d’anches Acanthe.

L’année précédente, environ 1500 spectateurs avaient assistés aux huit concerts. Ce festival s’est imposé comme le rendez-vous culturel majeur autour de la musique sacrée.

Informations sur le site www.festivaldelourdes.fr ou www.festik.net. Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *