INDEX

La Balaguère avec l’UCPA Sport Vacances

Le 13 Nov. 2017

Mariage de raison et d’amour pour le dynamique tour-opérateur pyrénéen et la très puissante Union nationale des centres sportifs de plein air

Rubriques :

La Balaguère ne pouvait rêver meilleure union. Pour ceux qui ont toujours érigé l’indépendance comme une valeur, l’union avec l’UCPA résonne comme un parfait mariage, où les emplois et l’activité seront préservés. Vive les mariés !


Son slogan aurait pu être « indépendants et fiers de l’être » mais il est en passe de changer. Car le tour-opérateur pyrénéen, spécialiste des randonnées et voyages à pied La Balaguère, à Arrens-Marsous vient de se fiancer. Comme on vous le dit.

L’année 2016 avait signifié une baisse contextuelle d’activité, et obligé à rafraichir son catalogue, faisant de l’œil aux seniors. Leur chiffre d’affaires, à 13.437 millions d’euros était en baisse de 3%. Deux motifs principaux à cette baisse : les attentats sur le territoire français qui avaient glacé certaines intentions de sortie et de loisirs, et le fait qu’en comparaison 2015 avait été une année exceptionnelle.


Avec Vincent Fontvieille à la tête, La Balaguère avait toujours refusé l’union avec d’autres opérateurs, mais cette fois, c’est différent puisque c’est avec l’association UCPA Sport Vacances que les bans ont été publiés.

Peut-être un mariage de raison, mais au moins ces deux-là cultivent les mêmes valeurs. Ils uniront leurs forces, puisque La Balaguère emploie dans le monde quelque 350 personnes, et l’UCPA 2.500 salariés (jusqu’à 8.000 en saison).


Les pourparlers sont engagés pour une alliance qui devrait se concrétiser d’ici peu, en tout cas avant la fin de l’année. Un voyage à deux qui devrait les amener loin, on le leur souhaite.

Envoyez la Marche nuptiale !


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *