INDEX

Hommage au « Pape des plantes »

Le 18 Juin. 2017

Maurice Mességué, fils de paysan gersois, s’est éteint à l’âge de 95 ans. Considéré comme le pionnier de la phytothérapie sa réputation a fait le tour du monde

Rubriques :

Les réactions ont été très nombreuses dès l’annonce de la disparition de l’ancien maire de Fleurance et fondateur des Laboratoires Mésségué, aujourd’hui repris par le patron de GiFi, son ami Philippe Ginestet.


Maurice Mességué a été le premier a porter haut et fort l’utilisation des propriétés des plantes pour améliorer le bien-être, mais aussi pour soigner la beauté.

Né le 14 décembre 1921, dans le Lot-et-Garonne, il est toujours resté attaché à la terre d’origine de sa famille : le petit village de Gavarret-sur-Aulouste, près de Fleurance.

Cette aventure exceptionnelle démarre en 1952, timidement, avec la publication à compte d’auteur (50 exemplaires) son premier livre, « C’est la nature qui a raison ». Mais très vite cet ouvrage rencontre un succès remarquable : il sera tiré à plus de 500.000 exemplaires et traduit en 10 langues.


Le bouillonnant gascon lance son premier laboratoire dès 1958 : « Aux fleurs sauvages
» à Paris. Il déménage l’entreprise à Fleurance en 1974, qui devient « Les Laboratoires des herbes sauvages ».

Ses ouvrages sur les plantes médicinales font un tabac dans les années 1970. Ainsi, « Des hommes et des plantes » sera diffusé dans le monde entier avec des traductions en 27 langues. C’est Mistinguett qui contribua à faire exploser sa notoriété, malgré ses différents conflits avec l’Ordre des médecins.


Maurice Mésségué aurait soigné quelques grandes figures mondiales dont Winston Churchill, Grace Kelly, Jean Cocteau, Maurice Utrillo et même… notre Poulidor national, qui affirme lui devoir sa seconde carrière à partir de 1971.

Maire de Fleurance pendant 18 ans (1971-1989), il a aussi été conseiller général et président de la Chambre de commerce et d’industrie du Gers.


Depuis 2000, les « Laboratoires Mességué » font partie du groupe GiFi et ont retrouvé une nouvelle jeunesse à Fleurance avec l’inauguration de superbes bâtiments.

Lire notre article –cliquez ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *