INDEX

Eric Morvan, patron de la police nationale

Le 03 Août. 2017

Le ministre de l’Intérieur a confirmé la nomination du préfet des Pyrénées-Atlantiques à la tête de la DGPN. Gilbert Payet le remplacera dans le 64

Eric Morvan a été nommé ce mercredi matin, en conseil des ministres, à la tête de la Direction générale de la police nationale, où il succède à Jean-Marc Falcone. Il était arrivé dans les Pyrénées-Atlantiques en octobre dernier.


Ancien sous-préfet de Bayonne de 2008 à 2010, Eric Morvan connaît bien le fonctionnement et les grands dossiers de la police. Il a été, en effet, directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, d’avril 2014 à octobre 2016.

Dans son communiqué, Gérard Collomb a donné le ton des défis qui l’attendent : « Dès sa prise de poste, le directeur général de la police nationale devra engager plusieurs réformes d’importance et notamment mettre en place une police de sécurité du quotidien, rechercher une meilleure complémentarité avec les autres acteurs de la sécurité et poursuivre les efforts entrepris pour améliorer les moyens matériels et les équipements de la Police Nationale ».


Dans le 64, Eric Morvan a montré toutes ses qualités sur des dossiers importants comme le désarmement de l’ETA, les grippes aviaires ou encore les fusions d’intercommunalités. Il arrive à la tête de 150.000 fonctionnaires dans une période particulièrement délicate.

Eric Morvan sera remplacé par Gilbert Payet, préfet de la Saône-et-Loire depuis février 2015. En dehors d’une solide carrière dans la préfectorale, il a travaillé aux côté de Margie Sudre, secrétaire d’Etat à la Francophonie dans le gouvernement Juppé ; il a également été conseiller technique au cabinet de Jean-Pierre Raffarin, premier ministre.

Tous nos vœux de réussite accompagnent Eric Morvan dans cette nouvelle haute mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *