Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

Les Fêtes de Bayonne en mode bracelets : vente ouverte !

Le 04 Juil. 2018

On sait que désormais, les festivités sont en partie payantes, du vendredi midi au dimanche soir. Du moins à tous ceux qui ne résident pas dans la ville…

La mesure vise à alléger le coût pour le contribuable bayonnais, qui s’élève à environ 1,5 million d’euros. Et tant pis si on n’a pas mis en regard les bénéfices engendrés par l’événement. C’est voté, passons à autre chose.


Donc autant prendre ses précautions et se procurer le bracelet rouge, que tout festayre devra porter à son poignet. Même les Bayonnais, qui devront fournir un justificatif de domicile de moins de trois mois et une pièce d’identité avec photo : pour eux, ce sera gratuit.

Quant aux autres, ils devront s’acquitter de 8 euros, correspondant au forfait pour les 27, 28 et 29 juillet (mercredi 25 et jeudi 26 étant gratuits, les jeunes de moins de 16 ans étant exemptés). Et tous devront obligatoirement porter ce bracelet tout le week-end.

La chasse au bracelet est donc ouverte. Jusqu’au 21 juillet, vous pourrez vous le procurer au théâtre (place de la Liberté), à la Maison des associations, 11 allée de Glain et à l’Espace socio-culturel de la place des Gascons.

 


Ou encore sur Internet, avec livraison obligatoire pour les non-résidents, et en sus des coûts d’envoi postaux (en France) de 2 euros de 1 à 5 bracelets, 3 euros de 6 à 10, 4 euros de 11 à 15. Les coûts d’envoi postaux en Europe, hors France, s’élevant à 5 euros par commande.

Si vous n’êtes guère adepte des formalités administratives, ou répugnez à laisser votre numéro de carte bleue sur la toile, vous reste la solution d’acheter directement sur place, le moment venu, les bracelets, puisque pendant les fêtes, les dix portes d’entrée autour du périmètre fermé les proposeront à la vente. On peut s’attendre à une longue attente et à une queue impressionnante.

Voilà, vous savez l’essentiel et avez le droit de regretter le temps où les Fêtes étaient gratuites !

 

 

3 commentaires au sujet de cet article

  1. Très bonne mesure! 8 euros pour 3 jours, c’est presque gratuit mais cela permet d’alléger la note du contribuable bayonnais. Certains festayres ne consomment rien sur place mais utilisent les infrastructures : ce sera leur contribution.

  2. Pour qui sont les bénéfices que vous citez: ” Et tant pis si on n’a pas mis en regard les bénéfices engendrés par l’événement”? Pour les restaurateurs/ hôteliers, pas pour le contribuable lambda. Quel est votre métier ?

  3. Décision en totale contradiction avec l’État d’esprit originel des ferias, fait de partage et de convivialité.
    L’argent, il n’y a plus que ça qui compte !!
    Il me tarde de voir le bordel monumental à l’entree de la ville !
    Mais, puisque nos impôts vont baisser dit on( c’est ça “alléger la note du contribuable Bayonnais” non) !!
    Ah il ne fait pas bon avoir 20 ans et pas un rond en 2018 !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *