INDEX

Mont-de-Marsan : l’incomparable Madeleine

Le 20 Juil. 2018

Encore 3 jours (et 3 nuits) de fêtes. La temporada donne le ton, entre culture et émotions. Que du bonheur, en bleu et blanc…

Rubriques :

Jusqu’au dimanche 22 juillet, savourez les Fêtes de la Madeleine qui, cette année, se sont offerts une affiche magique de Fernando Botero, grâce à l’intervention de son ami Sébastien Castella. Bien joué !


Pour vous repérer, nous vous avons sélectionné les moments à ne pas manquer, avec un retour sur ceux qui viennent de se dérouler. Prêt ? En avant ! En ce mercredi 18, si vous cherchiez à vous défouler, vous avez certainement participé à la course de Joëlettes en équipages constitués d’un coureur transporté (handicapé) et de quatre coureurs à pied. Ou encore aux fameux 10 km du Moun.

Côté musique et réjouissances, Esly Melody était en concert sur la place des Bons Vivants et la Grande Cavalcade a défilé dans les rues du centre-ville. Et au Plumaçon, on s’était précipité pour le mano a mano opposant El Juli à Juan Bautista.

 


Jeudi, c’était la traditionnelle Journée des pitchouns, avec concours de pêche des enfants, cavalcade, animation par Zygo le clown, pique-nique géant animé par les bandas à la Bodega des pitchoun et repas offert pour eux. Les grands s’étaient réservés pour le concert de Persepolis (du rock), suivi d’autres rockers, ceux de Blackbird Hill.

Ainsi que pour la corrida, avec des toros de Jandilla, pour Alejandro Talavante, Andrés Roca Rey et Juan José Padilla. Ce dernier, qui vient d’être scalpé par un toro à Arevalo, était bien présent dans l’arène montoise.

 


Ce vendredi, on s’intéressera à la tauromachie, sous tous ses aspects, avec initiation à la course landaise et jeux taurins. Le soir, corrida à 18h avec Juan Bautista, Emilio de Justo et Thomas Dufau, sur des toros de La Quinta, suivie d’une corrida portugaise. Ce sera aussi la Journée de la Jeunesse, avec animations ludiques sur les berges de la Midouze, course de voiturettes, tandis que les bandas et groupes folkloriques s’occuperont de l’ambiance dans la ville.

Nous voici arrivés au week-end festayre. Le samedi commence à 10h au pas de tir de Bougue, avec un concours de ball-trap, se poursuit avec un autre, au cynodrome de Campet, mais celui-là de lévriers (et exposition de motos) ou une épreuve de pétanque au boulodrome de Nahuques.

Côté toros, un autre mano a mano pour Enrique Ponce et Sébastien Castella (6 toros de Nuñez del Cuvillo), et à 22h une novillada piquée pour des toreros choisis par les abonnés : Francisco de Manuel, El Rafi et Dorián Cantón. On n’oubliera pas à 20h15 le Grand défilé des bandas, des arènes à l’église de la Madeleine.

 


Nous voici parvenus au dernier jour, snif, un vrai final en couleurs, avec la messe en l’église de la Madeleine à 10h30 avec l’Orchestre Montois, et la Grande Cavalcade à 11h30. Et avant le grand feu d’artifice de clôture (23h), direction les arènes pour six toros de Dolores Aguirre, dévolus à Octavio Chacón, Pepe Moral et Juan Leal.

Après une soirée mousse, place de la mairie à 21h, on pliera les gaules vers 4h du matin, l’esprit clair, les oreilles bourdonnantes et l’haleine fraîche, en regrettant que la fête ne dure pas plus longtemps.

Bonne Madeleine à tous !

Informations sur le site des fêtes

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *