INDEX

Top 14, Pro D2, Fédérale 1 Elite : les 6 de l’Adour

Le 10 Sep. 2017

Pau étrenne positivement son nouveau stade – Grands sourires bonifiés pour Mont-de-Marsan et Bayonne – Frustration pour Biarritz – Soupe à la grimace pour Dax – Tarbes s’offre l’Alsace

La Section a su profiter des généreux cadeaux du LOU pour assurer l’essentiel. Mais doit hausser son niveau. L’Aviron a véritablement lancé sa saison en remportant largement le derby basco-landais contre l’US Dax. Le Stade Montois a aussi pris le bonus offensif contre Vannes, tandis que le BOPB a raté de peu le coche à Angoulême. Le Stado débute en faisant tomber Strasbourg.


Pau-Lyon (30-14) : une victoire nette à confirmer

La Section Paloise a remporté sa première victoire dans son nouvel écrin. Même s’il n’est pas terminé (la tribune Auchan est en chantier), le Hameau a pris son nouveau visage, de quoi motiver largement les troupes, joueurs, staff et supporters.

C‘était l’occasion d’étrenner la nouvelle tribune « Crédit Agricole Pyrénées Gascogne » (lire notre article – cliquez ici)


Si les Béarnais avaient le sourire au coup de sifflet final, ils savaient déjà qu’ils devront faire beaucoup mieux pour la réception de Castres, samedi prochain, afin d’éviter une désillusion. Il faudra notamment travailler la touche et devenir plus percutant offensivement.

Pris dès le départ par un essai lyonnais, ils ont bénéficié ensuite de deux magnifiques cadeaux avec deux essais offerts à Votu (11e et 36e). Par contre, l’essai de Vatubua (32e) est à mettre à l’actif de Tom Taylor : une passe lumineuse, illustrant une performance d’ensemble remarquable.

Bref, les Palois ont bien profité des innombrables fautes des Lyonnais qui n’étaient vraiment pas dans leur assiette. Il faut dire qu’ils avaient très largement fait tourner leur effectif.

Photos : Section Paloise, réseaux sociaux


3e journée de Top 14

Pau-Lyon (30-14), La Rochelle-Clermont (51-20), Bordeaux-Paris (30-10), Brive-Racing (6-25), Oyonnax-Agen (12-10), Castres-Montpellier (17-22), Toulon-Toulouse (20-16).


Classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demies : Montpellier (14), Racing (10)
  • Qualification pour les barrages : La Rochelle (9), Toulon (9), Bordeaux (8), Lyon (8)
  • Milieu de classement : Castres (7), Toulouse (7), Oyonnax (6), Pau (5), Agen (5), Stade Français (4)
  • Barrage de relégation : Clermont (4)
  • Relégation : Brive (0)

4e journée de Top 14

Samedi 16 septembre – Toulouse-Paris (14h45, Canal+) ; Pau-Castres, Agen-La Rochelle et Lyon-Bordeaux (18h, Rugby+) ; Clermont-Brive (20h45, Canal+ Sport).

Dimanche 17 septembre – Racing-Oyonnax (12h30, Canal+ Sport), Montpellier-Toulon (16h50, Canal+).


Mont-de-Marsan-Vannes (38-11) : un nouveau bonus prometteur

Le Stade Montois, qui était passé tout près de l’exploit à Grenoble (21-26), a saisi l’occasion de s’installer dans le Top 6 grâce à cette deuxième victoire bonifiée à domicile devant 5.400 spectateurs. Il pourra conforter cette place, vendredi prochain, avec la réception de Carcassonne.

Les Landais ont parfaitement débuté avec 3 essais en 20 minutes par Garrault (8e), Wakaya (14e) et Laousse-Azpiazu (20e). Mais, ils se sont se sont fait souffler provisoirement le bonus offensif à la sirène (17-8 à la mi-temps).

Il a fallu ensuite attendre la 64e minute pour que les Montois reprennent le bonus avec un nouvel essai signé Matanavou. Deux autres suivront par Brethous (74e) et Laborde (77e) pour enfoncer le clou.


Angoulême-Biarritz (26-22) : quel dommage !

Le Biarritz Olympique Pays Basque, après avoir battu Béziers (18-9), espérait enchaîner avec une première victoire à l’extérieur pour s’installer solidement dans le Top 6. Ce n’est pas passé loin. Il faudra évacuer rapidement cette frustration pour se mettre en position de l’emporter sur Nevers, vendredi prochain à Aguiléra.

Les Basques se retrouvent dans un peloton de 6 clubs à égalité à 9 points à 6 points du leader. Le championnat s’annonce extrêmement serré.

Les deux équipes sont restées au coude à coude tout au long de la rencontre, et les Biarrots n’ont pas su concrétiser la balle de match, avec une mêlée à 5 mètres face aux poteaux dans les dernières secondes du match.

C’est Ximun Lucu qui a marqué le premier essai de la rencontre à la 57e minute, mais les Charentais ont répliqué juste après (62e) pour reprendre le score. Les Basques, trop indisciplinés (2 nouveaux cartons jaunes) doivent donc se contenter du bonus défensif. Dommage.


Bayonne-Dax (51-15) : les Basques assomment les Landais

Après un début de saison plus que laborieux, l’Aviron Bayonnais a décollé au détriment de l’US Dax devant plus de 9.000 personnes. Il a engrangé une bonne dose de confiance après la lourde défaite à Colomiers (13-36). Une bonne nouvelle avant le déplacement à Vannes, jeudi prochain.

Les Landais avaient pourtant bien débuté le match en marquant les 2 premiers essais de la partie par Bureitakiyaca (19e) et Chiappesoni (25e). Mais les Basques ont su réagir dans les dernières minutes avant la pause avec 2 essais coup sur coup par Rawaca (37e) et Huete (40e+1). Ces derniers avaient alors fait la différence par les pénalités enquillées par Bustos Moyanno (32-15 à la mi-temps).

A l’heure de jeu, Bayonne s’est définitivement détaché avec 3 nouveaux essais marqués par Leiatua (59e), Van Lill (66e) et Oulai (80e+2). Ils ont ainsi décroché le bonus offensif, ce qui leur a rendu le sourire.


C’est la douche froide pour l’US Dax après la victoire à Angoulême puis le large succès à domicile contre Narbonne (35-16). Les Landais, qui sont repartis avec trois blessés (Ternisien, Prat et Bau) vont à nouveau se déplacer vendredi prochain, à Massy. Ce sera certainement compliqué.

Les Basques et les Landais se retrouvent dans un peloton de 6 clubs à égalité à 9 points à 6 points du leader. Le championnat s’annonce extrêmement serré.

Photos : sites internet et réseaux sociaux des clubs


4e journée de Pro D2

Bayonne-Dax (51-15), Mont-de-Marsan-Vannes (38-11), Angoulême-Biarritz (26-22), Montauban-Grenoble (25-23), Béziers-Aurillac (31-27), Narbonne-Colomiers (23-23), Nevers-Massy (32-3), Carcassonne-Perpignan (19-29).

 


Classement de la Pro D2

  • Qualification pour les demi-finales : Colomiers (15), Perpignan (15)
  • Qualification pour les barrages : Montauban (14), Grenoble (13), Mont-de-Marsan (11), Angoulême (9)
  • Milieu de classement : Bayonne (9), Biarritz (9), Dax (9), Nevers (9), Béziers (9), Aurillac (8), Massy (7), Vannes (7)
  • Relégation en Fédérale : Carcassonne (4), Narbonne (3)

5e journée de Pro D2

Jeudi 14 septembre : Vannes-Bayonne (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 15 septembre : Biarritz-Nevers, Mont-de-Marsan-Carcassonne, Massy-Dax, Aurillac-Narbonne, Colomiers-Angoulême (20h) ; Grenoble-Béziers (20h30, Eurosport 2).

Dimanche 17 septembre : Perpignan-Montauban (14h15, Eurosport 2).


Strasbourg-Tarbes (13-19) : une nouvelle aventure commence

Le Stado Tarbes Pyrénées, qui a repris son appellation historique, a bien démarré sa saison dans la poule Elite de la Fédérale 1 (qui ouvre la possibilité de briguer la montée en Pro D2).

Les Bigourdans ne sont pas tombé dans le piège du promu alsacien, malgré un groupe largement renouvelé et qui n’est pas encore bien rodé. Cette première victoire à l’extérieur est importante pour espérer jouer les premiers rôles. Dans la course pour la montée, ils retrouveront sur leur route de grosses écuries comme Albi, Bourgoin, Chambéry, Aix et Bourg.

C’est un groupe chamboulé qui devra se construire progressivement, avec 16 départs et 13 recrues, mais aussi avec un nouveau duo d’entraîneurs : Nicolas Escouteloup et Mickaël Etcheverria.

L’essai d’Esteves et la réussite au pied de Claverie ont permis ce succès. Mais, il faudra produire un jeu plus complet, vendredi à Maurice-Trélut pour la réception de Chambéry.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *