INDEX

Ovalie : de l’Europe à la Pro D2

Le 12 Jan. 2018

Pau vise un quart à domicile avec ses Espoirs – Grosses affiches et money time en Coupe d’Europe – Mont-de-Marsan sans pitié chez la lanterne rouge – Dax débordé par la furia – Gros défis à domicile pour Bayonne – Biarritz réagit, mais trop tard – Fédérale : 5 clubs pour 2 places

Ce samedi, la Section reçoit les Zebre italiens et veut décrocher le bonus offensif avec une armée de jeunes. Clermont, La Rochelle, Toulon, Montpellier et le Racing jouent gros en Coupe d’Europe. Dimanche, l’Aviron recevra le leader Montauban en Pro D2. Ce vendredi, le Stade Montois n’a pas fait de détails dans la cité de Carcassonne, tandis que l’USD se faisait étouffer à la maison par Perpignan. Jeudi, le BOPB avait laissé échapper une victoire possible à Béziers mais avait récupéré un bonus. En Fédérale 1 élite, seulement 5 clubs dont Tarbes peuvent viser la montée


Challenge européen – Pau-Zebre : un gros pas vers le quart ?

Samedi 13 janvier à 18h

La Section Paloise doit l’emporter pour obtenir son billet pour les quarts de finale. Et elle devra rester en tête de la poule pour pouvoir organiser ce match au Hameau. Verdict donc le week-end prochain sur la pelouse de Gloucester.

Cette parenthèse européenne va être mise à profit pour faire tourner l’effectif et donner du temps de jeu à pas moins de 10 Espoirs. Une belle occasion pour eux de montrer leur talent.

Le XV de départ : Colombet – Halai, Nicot, Vatubua, Votu – (o) Fajardo, (m) Le Bail – Kueffner, Saili, Ramsay – Tutaia, Metz – Adriaanse, Bouchet, Mackintosh (cap).

Les remplaçants : Rey, Calles, Tierney, Mowen, Tagitagivalu, Kaiser, Hastoy, Pourailly.


Challenge européen – tous les matches

Poule 1
Samedi : Bordeaux-Newport (21h)
Dimanche : Newcastle-Enisei STM (16h)
Classement : Newcastle (18 pts), Newport (11), Bordeaux (11), Enisei STM (1)

Poule 2
Samedi : Sale-Lyon (16h)
Dimanche : Cardiff-Toulouse (18h30)
Classement : Cardiff (13), Lyon (9), Toulouse (8), Sale (7)

Poule 3
Vendredi : Agen-Gloucester (24-45)
Samedi : Pau-Zebre (18h)
Classement : Gloucester (20), Pau (19), Agen (6), Zebre (3)

Poule 4
Vendredi : Edimbourg-Stade Français (34-33)
Samedi : London Irish-Krasnoïarsk (16h)
Classement : Edimbourg (24), Stade Français (13), London Irish (6), Krasnoïarsk (5)

Poule 5
Samedi : Worcester-Connacht (16h), Oyonnax-Brive (19h30)
Classement : Connacht (19), Worcester (12), Brive (7), Oyonnax (4)


Coupe d’Europe : Clermont et La Rochelle en pôle

Le champion de France qui a battu deux fois le champion d’Europe en titre est en tête de sa poule, comme les Maritimes. Toulon, le Racing et Montpellier peuvent se qualifier, alors que Castres a perdu toute chance.

Poule 1
Samedi : Ulster-La Rochelle (14h) et Harlequins-Wasps (18h30)
Classement : La Rochelle (15), Ulster (13), Wasps (10), Harlequins (2)

Poule 2
Samedi : Northampton-Clermont (18h30) et Ospreys-Saracens (20h45)
Classement : Clermont (18), Ospreys (13), Saracens (11), Northampton (1)

Poule 3
Samedi : Exeter-Montpellier (16h15)
Dimanche : Leinster-Glasgow (14h)
Classement : Leinster (18), Montpellier (13), Exeter (9), Glasgow (2)

Poule 4
Dimanche : Racing-Munster (16h15) et Castres-Leicester (18h30)
Classement : Munster (15), Racing (11), Castres (7), Leicester (6)

Poule 5
Vendredi : Bath-Llanelli (17-35)
Dimanche : Toulon-Trevise (14h)
Classement : Llanelli (17), Bath (13), Toulon (13), Trevise (3)


Carcassonne-Mont-de-Marsan (0-22) : bonne affaire !

Le Stade Montois se déplaçait dans la Cité avec la rage de faire oublier la contre-performance du week-end précédent contre une autre équipe en position de relégable, Narbonne (43-23). Secoués par la disparition brutale de Jean-Marc Mazzonetto, ils lui ont rendu le meilleur des hommages en s’imposant. C’est une victoire précieuse avant de recevoir Colomiers, le dimanche 21 janvier, un concurrent direct pour les phases finales.

Cette 3e victoire à l’extérieur (après celles enregistrées à Perpignan et à Dax) permet aux Montois de conforter leur 2e place au classement et de se rapprocher à 4 points du leader. Grâce à 3 essais de David (24e), Laborde (35e), J. Cabannes (39e), ils ont même décroché le bonus offensif. Le match a ainsi basculé en quelques minutes avant la pause et les Jaune et Noir ont bien géré la suite.


Dax-Perpignan (16-26) : mauvaise affaire !

L’US Dax en subissant une 4e défaite à domicile s’est mise un peu plus en danger et va devoir poursuivre la saison avec une grosse pression. Elle est décrochée en fin de tableau avec seulement un point d’avance sur le premier relégable, Narbonne, chez qui elle se rend vendredi prochain. Un match déjà décisif.

Les Dacquois ont fait illusion dans le premier acte, en prenant la tête grâce à un essai de pénalité, juste avant la pause (13-12). Les avants catalans ont ensuite balayé les espoirs landais avec leur puissance et leur énergie. Rien à dire de plus, si ce n’est que les Dacquois n’avaient que du courage à opposer à une équipe d’un autre niveau.


Bayonne-Montauban : un test en mode majeur

Dimanche 14 janvier à 14h15 (France 3 régions et Eurosport 2)

L’Aviron Bayonnais va pouvoir mesurer son véritable niveau face à un leader en pleine bourre. Une bonne occasion de montrer qu’il peut retrouver son rang et espérer encore pouvoir rejoindre le Top 6 d’ici la fin de la saison régulière. Avec 10 points de retard sur le 6e (avant cette journée), Colomiers, tout reste jouable.

Une victoire servirait certainement de déclic. Il restera en suivant à aller gagner à Massy, le vendredi 19 janvier. Le staff devra faire avec les nombreux forfaits dans les lignes arrières pour composer une équipe compétitive.

Les avants : A. Iguiniz, J. Schuster, S. Labouyrie, D. Menage, J.P. Orlandi, T. Taufa, D.E. Oulai, A. Jaulhac, P. Huete, P.J. Van Lill, A. Battut, J. Beattie, A. Davis, J.J. Marmouyet, T. Latimer.

Les lignes arrières : G. Rouet, E. Saubusse, W. Du Plessis, T. Lacroix, P. Muscarditz, S. Rawaca, A. Duhau, B. Fuster, M. Laveau, B. Thiéry.


Béziers-Biarritz (24-20) : malgré un sacré final

Le Biarritz Olympique Pays Basque jouait une carte majeure face à un concurrent direct dans la course aux phases qualificatives. S’il n’a pu éviter la défaite, il en a limité les conséquences en décrochant le bonus défensif.

Les Basques gardent 3 points d’avance sur Béziers et prennent le point terrain, ce qui pourrait être décisif au final en cas d’égalité. Jeudi, ils recevront Grenoble : un autre gros rendez-vous qui conditionnera leur fin de saison.

Grâce à un scénario de fin de match renversant, le BO a fait perdre le bonus offensif à Béziers puis a récupéré le bonus défensif. Deux essais de Artru (74e) et Delai (80e) en 6 minutes : la belle surprise, même si Biarritz pouvait regretter d’avoir manqué de réalisme le reste du temps. Il est clair que Biarritz avait largement les moyens de l’emporter chez l’une des équipes en forme du moment. C’est une bonne nouvelle, même si le résultat est frustrant.


19e journée de la Pro D2

Carcassonne-Mont-de-Marsan (0-22), Béziers-Biarritz (24-20), Dax-Perpignan (16-26), Vannes-Massy (24-10), Colomiers-Narbonne (25-9), Grenoble-Nevers (13-10), Aurillac-Angoulême (21-7)

Dimanche 14 janvier : Bayonne-Montauban (14h15, France 3 régions et Eurosport 2)


Classement de la Pro D2

  • Qualification pour les demi-finales : Montauban (64, 1 match en moins), Mont-de-Marsan (60)
  • Qualification pour les barrages : Perpignan (59), Grenoble (57), Biarritz (51), Colomiers (51)
  • Milieu de classement : Béziers (48), Vannes (40), Aurillac (38), Angoulême (37), Nevers (37), Bayonne (36, 1 match en moins), Massy (36), Dax (30)
  • Relégation en Fédérale : Narbonne (29), Carcassonne (23)

20e journée de la Pro D2

Jeudi 18 janvier : Biarritz-Grenoble (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 19 janvier : Massy-Bayonne, Narbonne-Dax, Angoulême-Béziers, Nevers-Montauban, Vannes-Carcassonne (20h, Eurosport player) ; Perpignan-Aurillac (20h30, Eurosport 2)

Dimanche 21 janvier : Mont-de-Marsan -Colomiers (14h15, France 3 régions et Eurosport 2)


Fédérale 1 Elite : seuls 5 clubs peuvent monter

La décision est tombée : il n’y a que 5 clubs de la poule élite qui sont admis à disputer la montée. Tarbes, Albi, Aix, Rouen et l’US Bressane ont les finances nécessaires pour viser l’une des deux places en Pro D2 ; les autres devront se structurer pour pouvoir y prétendre la saison prochaine.

Drôle de championnat qui va écarter 3 des 4 premiers au classement : Chambéry, Bourg-en-Bresse et Roval Drôme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *