INDEX

Je dis ça, je dis rien

Le 10 Août. 2017

Petite musique de chambre (à part)

Rubriques :

Ça va deux minutes, hein. C’est bon pour les petits jeunes et les couples adultérins qui se réfugient une heure au Motel du coin, mais pour de vrai, nous les « grands » (j’ai pas dit « les vieux »), au bout d’un moment, le « on dort en petite cuillère », variante « on dort en étoile de mer », ça nous fatigue !


Résumons, à partir d’un certain moment, mieux vaut faire lit à part, voire chambre à part et puis c’est tout. Basta avec le romanticisme à la noix, la sensiblerie bisounoursesque, soyons francs, il y a plein d’avantages à dormir seul.

Déjà, on ne se reçoit plus le matin, l’haleine de chacal, et les yeux vitreux du partenaire en pleine face, et rien que ça, ça vous prolonge de beaucoup une histoire d’amour. Mais c’est pas tout, y a plein d’autres arguments. Allez, rien que dix, mais des meilleurs.

1 – Plus de place et plus d’oreillers !
Tentez le coup, rien qu’une nuit, et vos muscles endoloris, abrutis par des mois et des années de contorsions à deux (on ne parle pas forcément de sexe), vous remercieront. Adieu torticolis, douleurs de reins, et tout le saint-frusquin. Puis vous vous endormirez plus facilement. Et personne ne vous piquera votre oreiller. Ni ne vous confondra avec son psy. « Tu dors ? Dis, tu dors ? Ah, tu dormais ? Bon, maintenant que t’es réveillé, on parle ? »

2 – Meilleur sommeil = moins d’engueulos
Qui dit meilleur dodo, dit réveil frais et dispos. Parce que sinon, entre les courbatures et les insomnies, votre petit déj’, ça ressemblait à ça : « Tu veux du café ? », « Fait pas chier », « Eh oh, tu me parles meilleur, suis pas ton chien », « La ferme, j’ai dit… » et ça, c’est que l’introduction… La journée peut être trèssssssssssssssssss longue !

3 – Vous arrêtez de siffler
Personne n’en parle, mais je suis persuadée que le premier des motifs de divorce, ça reste quand même les ronflements du conjoint (en un mot). Vous avez tout tenté, siffler, dormir avec des boules quiès, lui coller du dentrifice dans la bouche, lui faire avaler les pastilles du pharmacien, rien n’y fait ? Essayez la chambre séparée, c’est encore – et de loin – la solution la plus effective ! Rrrrrrr… Roulez jeunesse, ronflez vieillesse…

4 – Le tagazou est plus rigolo
L’âge est là ? Alors il est temps de pimenter un peu votre vie sexuelle. « On fait ça chez toi ou chez moi ? » Et quand le tagazou est terminé, chacun repart dans son pucier, et puis c’est marre. C’est pas vrai de toute façon que vous vous endormiez dans les bras l’un de l’autre. MENTEURS !

5 – Bonjour littérature
Pas obligé(e) de te cogner une lampe frontale, tu peux lire jusqu’à pas d’heure et personne pour te dire « tu peux éteindre s’il te plaît, j’ai sommeil », ou te mater la dernière série du moment sur Netflix. Le célibat sans le célibat, quel piedddddd ! Demandez aux gens cultivés comment ils dorment, on parie qu’ils font chambre séparée ! Comment ça, tiré par les cheveux ?

6 – Tu aimes la royauté
Toute ta vie, tu as rêvé d’être Philippe de Villiers ou la Reine d’Angleterre ? Alors exécution, dodo solo, et puis si tu pouvais vouvoyer ton conjoint (en un seul mot, encore), là ce serait carrément royal !

7 – Voilà, c’est « chat »
Ouais parce que jusque-là, pauvre matou, coincé entre vous deux, il ne vous laissait pas beaucoup de place, tandis qu’à présent, si on considère que vous récupérez un quart de lit par votre moitié et que le chat garde une moitié tandis que votre moitié récupère deux moitiés, euh, vous suivez toujours ? Ch’est pourtant chimple ! Chat n’a rien de bien compliqué…

8 – Glamour vs Gothique
Chacun son genre, pas vrai ? Que monsieur ne refoule pas ses goûts gothiques en matière de déco, ses têtes de mort et ses métalleux en poster, et que madame foute des petits cœurs partout et des stickers romantals et sentimentiques n’est plus un problème. Et puis, ça vous fait le double de décors pour vos ébats. Le 14 février, chez madame, et pour les soirées plus « hardos », chez monsieur. Que des avantages, on vous dit !

9 – Pratique et discret
Ok, ça c’est l’argument que personne va vouloir admettre, mais avoue que c’est quand même hachement plus pratique pour faire venir subrepticement tes amants ou maîtresses, la nuit, pas vrai ? Ne me remerciez pas de penser à tout, c’est avec plaisir (range la carabine, oui, je disais ça pour rendre service…)

10 – Corps à corps
Passé un certain âge, dormir à oilpé, avec le ventre qui pendouille, les cuisses flasques, les fesses en goutte d’huile, les seins en cloche, le popaul avachi, ça manque d’érotisme. Tandis que si t’es tout seul(e), ben hop, à poil, et personne pour dire « t’as pas un peu ramolli de la fesse, toi, ces derniers temps ? »…

À celles et ceux (et autres bonnets de nuit) qui me diront que l’hiver, c’est bien d’être deux pour se réchauffer, je réponds « pense à la bouillotte » ! En plus, au milieu de la nuit, quand t’auras trop chaud, tu pourras la balancer. Ton mari ou ta femme, moins facilement.

Enfin bon, moi je dis ça, je dis rien…

Gracianne Hastoy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *