INDEX

Cave de Gan - Coups de cœur avec les Joinvillais

Le 11 Juil. 2017

Première édition nationale des Trophées Janus au pays du Jurançon. Des tandems entraîneur-entraîné à l’honneur sous le parrainage de Jean Gachassin

Rubriques :

Le 30 juin dernier, la Cave de Gan-Jurançon accueillait un événement majeur, sous la houlette de la Fédération nationale des Joinvillais porteuse de valeurs fortes autour du sport.


Cette soirée était l’occasion de rappeler l’esprit qui anime ces anciens de la célèbre Ecole de Joinville, considérée comme le véritable berceau de la gymnastique et du sport français. L’engagement, le respect et le dépassement de soi étaient donc particulièrement à l’honneur.

Les Trophées Janus ont été créés pour fêter des tandems entraîneur/entraîné ayant décroché des titres nationaux, internationaux ou olympiques.


Le concept trouve son origine dans la mythologie romaine : Janus est l’un des plus anciens dieux romains, représenté avec deux visages (son nom est aussi à l’origine du mot janvier). D’où le choix de Janus pour mettre en évidence la relation entre l’athlète et son coach.

Pour cette grande première, les trophées ont été décernés à : Karim Aliliche, boxeur palois poids welters (champion de France) et son entraîneur Pascal Kuenzi ; le duo de céistes Yves Prigent-Loic Kervella et leur entraîneur Marianne Agulhon ; les épéistes Daniel Jerent, Yannick Borel, Gauthier Grumier et Jean-Michel Lucenay (champions olympiques Rio 2016) et leur entraîneur Hugues Obry ; Nantenin Keita, fille du musicien Salif Keita (championne paralympique 400 m Rio 2016) et son entraîneur Georges Maidetti.


Ce sont les anciens champions, Jean-Claude Dauriac, Michel Salesse et Jean Gachassin qui ont remis les prix. En présence de nombreux sportifs basés dans la région comme Steffon Armitage, Pierrick Gunther, Malik Hamadache, Giovanni Habel Kueffner et Jérémy Vergely.

Plus de 200 personnes ont participé à cette superbe soirée, complété par la voix de David Olaizola et le chapitre de la Viguerie royale du Jurançon qui a intronisé Jean Gachassin : un excellent ambassadeur pour l’appellation.


Coup de chapeau donc aux Joinvillais pour cette initiative. Pilotée par des anciens sportifs de haut niveau, cette association a le très grand mérite de porter des valeurs essentielles en n’oubliant pas de rappeler que l’idéal sportif doit rester compatible avec l’esprit de solidarité et de compétition.

Ainsi, les Joinvillais se battent pour qu’une place importante soit réservée dans les programmes d’enseignement d’éducation physique aux valeurs et aux conséquences des liens entre le sport, la société et la culture.

Informations sur le site de la Cave de Gan-Jurançon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *