INDEX

Cri'Art : c'est reparti pour 2019 !

Le 18 Jan. 2019

Renarde, Matthieu Miegeville et Heeka seront sur la scène gersoise qui lance l’année avec ce concert gratuit…

Rubriques :

Rendez-vous ce vendredi 18 janvier, à 21h. Au programme : pop avec Renarde ; chanson moderne 2.0 avec Miegeville ; et pop folk avec Heeka.


Renarde. C’est avec cet animal au féminin que Bruno Dibra se lance dans une aventure solo. La dernière fois qu’on a entendu sa voix, c’était avec son groupe Gabelt. Déjà, il nous dévoilait des envies de chanter en français, avec le titre « Brigit ».

Si on devait placer Renarde entre deux projets musicaux, il se retrouverait très proche de BB Brunes et de Feu! Chatterton. Si vous connaissez Juniore, vous retrouverez aussi un peu de cet esprit dans l’instrumentalisation. Ses chansons parlent d’amour, d’histoires qui déchirent et laissent des traces. Si l’animal reste encore timide, il commence à sortir de sa tanière. On attend avec impatience de voir la bête sur scène !


De son passé musical (Psykup, M.O.P.A, Agora Fidelio…), Matthieu Miegeville garde en lui, force et dureté. Écorché en rédemption, c’est l’électronique, le piano et la guitare qui l’accompagnent sur scène. Servi par des mélodies profondes et par des élégances électro, le texte n’a jamais été aussi précis, au travers d’une chanson française moderne et assumée.

Avec Miegeville, place au verbe et à la proximité. Il s’enrichit désormais d’une sensibilité quasi littéraire, dans un style où les mots sont à fleur de peau. La voix elle-même n’a jamais été aussi franche, nous laissant entrevoir l’inspiration de ses auteurs de prédilection : Brel, Sheller, Dominique A, Nick Cave, Miossec.

Miegeville partage alors ses fêlures et ses espoirs, ses combats et ses renoncements, comme un métronome réglé à la fois sur les bpms et sur le cœur des hommes. Miegeville se met à nu dans une humanité apaisée.


Heeka est le projet d’une musicienne, seule, accompagnée de sa guitare et de sa voix. Elle compose principalement en anglais, dans un univers folk tendant vers le blues.

Sa musique mêle spontanéité et émotion pour arriver à un mélange de sincérité et de douceur éthérée.

Informations sur le site internet – cliquez ici

 


Article réalisé avec le Journal du Gers

Suivez l’actualité du département sur le site du Journal du Gers – cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *