Nouvelle rubrique

Rubrique ici et ensemble du crédit agricole pyrenees gascogne

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

Ovalie – Top 14, Pro D2 et international

Le 04 Nov. 2018

Bayonne signe l’exploit à Montauban – Pau sévèrement corrigé par Castres – Biarritz nettement dominateur de Provence – Mont de Marsan bonifié face à Colomiers – Début des test-matches…

Sale temps pour la Section chez le champion de France. L’Aviron a confirmé ses ambitions à l’extérieur. Le BO décroche un nouveau record d’invincibilité à domicile, mais laisse filer le bonus. Le Stade Montois donne un gros coup d’accélérateur après la pause et conforte sa place sur le podium de la Pro D2. Les rencontres internationales ont débuté ce week-end en attendant les Coqs.


Castres-Pau (37-10) : un soir d’absence

La Section Paloise enchaînait avec un nouveau déplacement compliqué chez le tenant du titre. Après la lourde défaite dans l’Arena du Racing, elle n’a pas été en mesure de se révolter pour faire bonne figure à Pierre-Fabre. Un véritable soir « sans », comme il en arrive à toutes les équipes dans ce championnat hyper serré.

Pendant la pause internationale de 3 semaines, les Béarnais vont devoir se préparer à quelques combats à très haute intensité, afin de montrer qu’ils n’ont rien perdu de leur envie de figurer dans le top 6 à la fin de la saison régulière.

Le calendrier jusqu’à la fin de l’année obligera à envoyer du lourd. Jugez plutôt : réception de Toulouse (24 novembre), voyage à Lyon (1er décembre), accueil de La Rochelle (22 décembre) et expédition à Montpellier (29 décembre). Avec entre temps, deux matchez européens contre Worcester (à Pau, le 7 décembre, puis en Angleterre le 15 décembre).


Le staff palois n’a pas voulu se réfugier derrière l’argument des cadres absents (Slade, Mogg, Taylor…) car les Castrais étaient eux aussi lourdement diminués avec une douzaine de titulaires blessés (dont également leurs deux ouvreurs) ou mobilisés en sélection comme leur capitaine.

La bonne nouvelle de la soirée est le retour aux affaires de Steffon Armitage, bien plus tôt que prévu. Il s’est même offert le luxe de marquer le seul essai palois (58e).

A la mi-temps, la messe était dite (30-3), sans appel. Et le score aurait pu être encore plus lourd sans un sauvetage in-extremis avant le retour aux vestiaires. Castres a dominé dans tous les compartiments du jeu, et particulièrement devant avec plusieurs mêlées enfoncées et un essai de pénalité. Du coup, la deuxième période a été « anecdotique », comme l’a souligné Simon Mannix, les champions en titre se contentant de gérer leur victoire bonifiée.


A noter que Malik Hamadache, qui a été sorti après une demi-heure de domination castraise en mêlée, a été appelé pour rejoindre le groupe des Barbarians français, en remplacement d’Emerick Setiano.

Ceux qui composent l’antichambre du XV de France vont affronter les Tonga samedi (16h) à Bordeaux. Parmi eux, Thibault Daubagna devrait être titulaire en N°9.

 


9e journée de Top 14

Castres-Pau (37-10), Grenoble-Clermont (27-27), La Rochelle-Agen (33-29), Toulon-Perpignan (26-16), Toulouse-Bordeaux (40-0), Lyon-Stade Français (41-6), Montpellier-Racing (13-27).

 


Le classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demi-finales : Clermont (32), Toulouse (29)
  • Qualification pour les barrages : Stade Français (27), Lyon (26), Racing (26), La Rochelle (25)
  • Milieu de tableau : Castres (24), Bordeaux (22), Montpellier (21), Pau (17), Grenoble (14), Toulon (14)
  • Barrage de relégation : Agen (12)
  • Relégation en Pro D2 : Perpignan (3)

10e journée de Top 14

Samedi 24 novembre : Bordeaux-Toulon (14h45, Canal+) ; Pau-Toulouse, Agen-Montpellier, Perpignan-Castres, Racing-Grenoble (18h, Rugby+)

Dimanche 25 novembre : Stade Français-La Rochelle (12h30, Canal+ Sport), Clermont-Lyon (16h50, Canal+).


Montauban-Bayonne (7-25) : performance en Ciel & Blanc

L’Aviron Bayonnais a largement dominé les Tarnais dans un Sapiac désabusé. Il pose des jalons intéressants en s’installant à la 4e place, avant de recevoir Bourg, le vendredi 9 novembre.

Après le festival offensif contre Angoulême (60-9), Bayonne affiche de grosses ambitions à l’extérieur en écoeurant les Montalbanais. L’Aviron aurait même mérité un bonus offensif lors de cette première victoire dans le Tarn depuis 12 ans.

Les hommes de Yannick Bru ont visiblement trouvé un déclic qui leur permet de viser rapidement le podium, au minimum.

Les 3 essais bayonnais ont été marqués par Julien Tisseron (7e), Tristan Tedder (46e) et Maxime Marty (48e). Le jeune ouvreur (22 ans), prêté par Toulouse, a été incontestablement l’homme du match laissant entrevoir sont très gros potentiel. Auteur de 10 points dont le 2e essai de son équipe, Tristan Tedder a aussi offert le 3e à son partenaire Maxime Marty, avant de sortir sur commotion.


Biarritz-Provence (29-13) : invincibilité augmentée

Le Biarritz Olympique Pays Basque, en attendant d’être en mesure de décrocher des points à l’extérieur, continue à faire le plein à Aguiléra et reste dans le peloton très serré des prétendants au Top 6. Reste à réussir le déplacement à Angoulême, dimanche prochain, 11 novembre, pour franchir un pas important.

Seul regret pour ce 31e match sans défaite à Aguiléra : celui d’avoir laissé échapper le bonus offensif dans la dernière minute, en encaissant un essai qui aurait pu être évité. C’est d’autant plus dommage que la prestation des Biarrots a été convaincante avec beaucoup d’engagement et un jeu bien construit couronné par 3 essais de X. Lucu (47e), Dachary (60e) et Leatigaga (72e).

Les Provençaux, qui venaient de battre largement Mont-de-Marsan, ont été dominés à tous les niveaux. On a entrevu le potentiel réel du BOPB qui devrait se concrétiser dans les prochaines semaines.


Mont de Marsan-Colomiers (38-10) : un beau coup de rein pour bonifier le tout

Après sa défaite en Provence, le Stade Montois devait retrouver le chemin de la victoire à Guy-Boniface, malgré l’absence de plusieurs cadres. Ca c’est fait, et bien fait. La deuxième mi-temps a permis de retrouver le meilleur, avant un nouveau match à la maison contre Vannes, le vendredi 9 novembre. De quoi espérer retrouver la place de leader.

A la pause (10-10), on n’osait pas imaginer un tel scénario. Mais la coaching et notamment la rentrée de Rémi Talès ont changé la donne. Les Montois ont appuyé sur le champignon pour infliger à leurs hôtes un très lourd 28 à 0.

Les 5 essais landais ont été marqués par Costa Repetto (5e), Brethous (14e et 79e), Gerber (43e), Cabannes (67e) et Torfs (71e).


10e journée de Pro D2

Montauban-Bayonne (7-25), Biarritz-Provence (29-13), Mont de Marsan-Colomiers (38-10), Aurillac-Bourg (13-6), Brive-Nevers (31-13), Carcassonne-Massy (22-14), Oyonnax-Angoulême (29-12), Vannes-Béziers (12-9)


Le classement de la Pro D2

  • Qualification directe pour les demi finales : Brive (31), Mont-de-Marsan (30)
  • Qualification pour les barrages : Oyonnax (30), Bayonne (29), Nevers (28), Carcassonne (28)
  • Milieu de tableau : Biarritz (24), Vannes (24), Angoulême (23), Béziers (23), Provence Rugby (20),
  • Montauban (18), Aurillac (18), Colomiers (15)
  • Relégation en Fédérale : Bourg-en-Bresse (15), Massy (10)

11e journée de Pro D2

Jeudi 8 novembre : Carcassonne-Brive (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 9 novembre : Bayonne-Bourg, Mont de Marsan-Vannes, Colomiers-Aurillac, Massy-Oyonnax, Nevers-Montauban (20h, Eurosport player) ; Provence-Béziers (20h30, Eurosport 2)

Dimanche 11 novembre : Angoulême-Biarritz (14h15, Eurosport 2)


C’est parti pour les test-matches…

A moins d’un an de la Coupe du monde (20 septembre au 2 novembre 2019), la série de matches internationaux qui a commencé va revêtir une importance particulière. Au moment d’entamer la dernière ligne droite, il s’agit d’engranger la confiance nécessaire pour monter en puissance.

La France entre en lice samedi contre l’Afrique du Sud qui s’est laissée surprendre par les Anglais.

Samedi 3 novembre

Japon-Nouvelle-Zélande (31-69), Angleterre-Afrique du Sud (12-11), Pays de Galles-Ecosse (21-10), Irlande-Italie (54-7)

Samedi 10 novembre
France-Afrique du Sud (21h, Stade de France), Barbarians-Tonga, (16h, Bordeaux), Angleterre-Nouvelle-Zélande (Twickenham), Irlande-Argentine (Dublin), Pays de Galles-Australie (Cardiff)


Samedi 17 novembre
France-Argentine (21h, Villeneuve-d’Ascq), Irlande-Nouvelle-Zélande (Dublin), Angleterre- Japon (Twickenham), Pays de Galles-Tonga (Cardiff), Ecosse-Afrique du Sud (Murrayfield)

Samedi 24 novembre
France-Fidji (21h, Stade de France), Italie-Nouvelle-Zélande (Rome), Ecosse-Argentine (Murrayfield), Angleterre-Australie (Twickenham), Pays de Galles-Afrique du Sud (Cardiff), Irlande-Etats-Unis (Dublin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *