Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

Un dernier semestre positif pour l’économie landaise

Le 11 Juin. 2018

Selon le Baromètre Eco conjoncture de la CCI, 47% des entreprises enregistrent une augmentation de leur chiffre d’affaires. Entre autres…

Rubriques :

 

Deux fois par an, la CCI des Landes effectue un relevé conjoncturel du dernier semestre, via une enquête réalisée auprès de 169 entreprises locales, représentant 10.000 salariés, soit 12 % de l’économie landaise.


Si l’on voulait résumer, on le ferait ainsi : un chiffre d’affaires en progression (+3,3%) ; des exportations stables (+0,5%), des déclarations d’embauches en hausse (+9,2%) ; des contrats d’intérim en croissance (+17%) et des demandes d’emplois plus nombreuses, +3,6%.

Dans le détail, sur ce dernier semestre, près de 47% des entreprises ont vu leur chiffre d’affaires progresser, soit 11 points de mieux que l’an dernier, alors que 26% des entreprises l’ont vu diminuer. Et plus de 42% des carnets de commandes sont orientés à la hausse, contre 16% à la baisse, soit 10 points de mieux que l’an dernier à même époque.

 


Pour ce qui est de l’activité, 1/3 des entreprises envisage encore une progression de leur CA, 45% prévoient une stabilité et 12% anticipent une baisse (contre 17% en décembre dernier). Pour les carnets de commandes, 35% des entreprises envisagent leur accroissement, 47% leur stabilité et 13% seulement une réduction.

Pour l’investissement, 55% déclarent avoir investi durant ce début d’année (2/3 dans les services). 28% ont trait à des investissements de maintenance (contre 44% en décembre). Quoique les perspectives soient plus mitigées : près de 47% vont investir (+6 points à un an d’intervalle), mais près de la moitié va y renoncer.

 


Quant à l’emploi, près de 58% ont conservé les mêmes effectifs, mais les recrutements restent nombreux : 29% des entreprises ont embauché (dont 40% dans le bâtiment et les services), contre 18% en juin 2017. En revanche, moins de 13,5% ont réduit leurs effectifs, soit 3 points de moins que l’an passé. Les prévisions pour l’emploi sont également positives : près de 57% prévoient un effectif constant, plus de 17% envisagent de recruter (excepté dans le commerce, 9%) et seulement 5% déclarent qu’elles vont réduire leurs effectifs.

Enfin, sur les aspects financiers, les marges s‘érodent encore pour 36,5% (5 points de moins par rapport à l’an passé) et les trésoreries sont jugées tendues pour 32%, comme l’an passé. Voilà pour l’essentiel, le reste figure, avec force graphiques, sur le site indiqué ci-dessous. Il est plein d’enseignements, et ma foi, d’optimisme aussi.

Informations sur le site internet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *