INDEX

Le Festival des Abbayes revient

Le 21 Mai. 2017

Avec un superbe programme musical, ce temps fort landais se déroulera sur 11 communes landaises

Rubriques :

Nous sommes d’accord, ce rendez-vous musical carrément haut de gamme n’est pas pour demain matin. Mais, autant prendre ses précautions et cocher sur son agenda les grands moments d’un festival pas comme les autres.


Une belle histoire, et une belle initiative, née en 1969 afin d’associer les abbayes d’Arthous et de Saint-Sever en vue de la création d’un festival de musique classique. Et surtout, d’associer les sites prestigieux des abbayes et églises classées de la région à des concerts de grande qualité. Et cela fait 48 ans que ça dure…

Les plus grands y sont venus : Michel Portal, les sœurs Labèque, Michel Legrand, Patrice Fontanarosa, Michel Petrucciani, Didier Lockwood, Maurice André (et sa trompette) et bien d’autres, pardon de ne pas tous les citer. Pour des soirées qui ne sont pas seulement réservées aux mélomanes avertis, mais qui s’adressent à tous les publics. On détaille ?


C’est à Saint-Sever qu’on se rendra en premier lieu, le 1er juin, au Cloître des Jacobins, pour « La Chanson du Mal Aimé – Guillaume Apollinaire » (musique d’Eric Satie). Le 4, nous serons à l’église de Saint-Paul-lès-Dax, pour écouter la Maîtrise de Radio France. Le 7 à l’église Saint-Jacques de Tartas pour une « Escale romaine » à la Villa Médicis. Et le 11 à l’église de Pouillon pour la symphonie « Les Oiseaux ».


Une semaine plus tard, le 16, retrouvons-nous à l’église de Saint-Vincent-de-Tyrosse avec le Chœur Bayonne Côte basque ; le samedi 17 à Brassempouy, pour une master class de violoncelle donnée par Geneviève Taulières-Sommer ; le 18 à l’église d’Amou où la précitée sera accompagnée d’Hélène Dautry au violoncelle et de Sandra Chamoux au piano.


Le 22, à Montfort-en-Chalosse, où le trio Wanderer (3 Victoires de la musique) se produira à l’église ; le 25, Sorde l’Abbaye recevra l’Orchestre symphonique du festival ; un récital de piano sera donné le 28 à l’église abbatiale de Cagnotte.


Et enfin, le dimanche 2 juillet, en la cathédrale de Dax, Frédéric Lodéon dirigera l’Orchestre symphonique du festival, sur la Symphonie n°3 de Saint-Saëns en Ut Mineur avec orgue.

Un programme comme d’habitude éclectique et pourtant ouvert au profane, comme le veut la tradition du Festival, qui une fois de plus devrait connaître le succès qu’il mérite. Vivement le 1er juin !

Informations sur le site du festival

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *