INDEX

Coup de cœur - Wendy Terras ouvre son écurie

Le 19 Avr. 2019

Une nouvelle structure équestre en terre gersoise. Au beau milieu d’un Gers verdoyant et accueillant, entre Lupiac et Castillon-Debats, elle concrétise un rêve…

Rubriques :

À trente-trois ans, la jeune Franco-allemande vient de réaliser un projet qui lui tenait à cœur depuis longtemps.


Après des études au lycée agricole de Mirande où elle décroche son bac professionnel (production du cheval), Wendy rejoint les Écuries de l’Astarac et Daniel Faille, qui lui confie ses chevaux en toute confiance.

Elle acquiert ensuite de solides compétences auprès de grands cavaliers professionnels, comme Brice Grugeon, Jérôme Gachignard, Markus Ehning, ou Christian Ahlmann en Allemagne, dont elle intègre l’écurie en tant que cavalière jeunes chevaux.

Un petit tour en Irlande chez Kennedy’s Equin service, puis en Normandie où elle travaille avec Quentin Marion, à l’élevage de Soie. Elle choisit de rentrer dans le Gers en 2012, pour y dresser son propre cheval, Ultimmo, qu’elle a fait naître trois ans plus tôt.


Après une parenthèse durant laquelle Wendy devient maman de deux enfants, elle décide d’installer sa propre structure équestre sur les terres de son compagnon, au lieu-dit Lamousquère, à Lupiac. Aidée par son beau-père, commence alors un dur labeur, entre les travaux pour l’installation et les démarches administratives.

Aujourd’hui fin prête à accueillir ses premiers pensionnaires sur les trente hectares dédiés, c’est avec un grand sourire que Wendy reçoit les visiteurs, au milieu de ses seize box spacieux et lumineux, tout près de la carrière et de son parcours d’obstacles.

 


Dans son paddock de verdure, un peu plus loin, Ultimmo surveille son monde du coin de l’œil, tandis que sa mère, Jelati, est sur le point de donner naissance à un nouveau poulain. « Jelati, c’est la jument avec laquelle je faisais mes concours quand j’ai débuté, confie la jeune femme. Je l’avais vendue à un ami, et je suis très heureuse aujourd’hui d’avoir pu la récupérer. C’est une vraie reine ici ! ». Jelati acquiesce en venant chercher prestement une caresse, malgré son énorme ventre qui ne laisse aucun doute sur l’heureux événement imminent.

Aux écuries de Wendy Terras, cavaliers, éleveurs, propriétaires trouveront une pension de choix pour leurs montures, mais également des cours adaptés (des débutants au coaching CSO pour participer aux concours hippiques), ou simplement le plaisir de faire de longues randonnées dans la campagne gersoise.


Quant au débourrage, Wendy n’a pas sa pareille pour établir une relation de confiance avec les jeunes chevaux, grâce à son expérience certes, mais aussi à la passion qui l’anime depuis toujours.

Informations sur le site Internet –cliquez ici

 


Article réalisé avec le Journal du Gers et Marielle Fourcade

Suivez l’actualité du département sur le site du Journal du Gers – cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *