INDEX

Nuits d’ivresse, d’allégresse… Tout ça c’est les fêtes de Mauléon !

Le 12 Juil. 2019

Vous connaissez tous la chanson qui célèbre ces journées « si vivantes et si pleines d’entrain ». « Cavalcade, sérénades, d’Irrintzina et de chansons ». Et bien maintenant, dansez…

Un peu de culture avant d’entrer dans le vif du sujet… Saviez-vous que la fameuse chanson « Les fêtes de Mauléon » fut créée dans les années 50 à l’occasion d’un concours organisé par la Lyre Mauléonnaise ?


Et que son auteur connu sous le nom de Etxahun Iruri s’appelait en fait Pierre Bordaçarre, poète paysan originaire de Trois-Villes ? Voilà une science des plus utiles ou l’art de pouvoir ramener votre fraise, surtout à l’occasion de l’édition 2019 des célébrissimes fêtes de Mauléon, jusqu’au 14 juillet.

Alors pour vous mettre dans l’ambiance, voici la chanson que nous vous conseillons d’apprendre au galop


1er couplet
Jusqu’au plus petit coin de Navarre /De la Soule et même du Labourd / On parle de Mauléon Licharre / Avec envie et beaucoup d’amour / De Mauléon de ses superbes fêtes / Si vivantes et si pleines d’entrain / De ses allées de Soule coquettes / De son beau folklore souletin.

Refrain
Farandole qui s’envole / Flambant au feu de la Saint Jean / Jolies filles qui pétillent / Dans les bras de leurs chers galants / Cavalcade, sérénades / D’Irrintzina et de chansons / Nuits d’ivresse, d’allégresse / Tout ça c’est les fêtes de Mauléon / Nuits d’ivresse, d’allégresse / Tout ça c’est les fêtes de Mauléon.


2e couplet
Venez donc un peu voir le programme / Vous me direz s’il est vraiment beau / Vous y trouverez Messieurs, Mesdames / L’éternelle course de chevaux / De splendides parties de pelote / Et un choix de danseurs souletins / Fandango, dans du verre gavotte / Tout ça dans l’ambiance des bons copains.

3e couplet
Le soir c’est la cohue générale / Du vieux fort au fin fond du plachot / Faut voir un peu comment se trimballent / Nos Maritxu et nos Ramuntxo / Les fougueux bergers de nos montagnes / Et la jeunesse des environs / Ont ce soir déserté la campagne / Pour goûter aux fêtes de Mauléon.



Et maintenant, le menu…

Samedi 13 juillet : 8h30, marché et braderie des fêtes ; 11h30, remise des trophées des sports ; 12h30, apéritif et sangria offerts ; 13h, repas bodega du SAM omnisports (Allées) ; 13h, dégustation de vins, avec les vignerons de Monein, et tapas avec la fanfare Tootoota ; 14h, concours de pétanque (jaï-alaï), et demi-finales de Gaztiak pelote (fronton des Allées) ; 17h : élite pro à main nue ; 18h30, spectacle Topa-k (fronton) ; 19h, départ des bandas Lous Gayous et Los Agassuts ; 20h, kantaldi ; 21h, repas bodega du SAM ; 22h, concert I-Sens (kiosque), discothèque géante avec Boxson et Nuit des peñas.


Dimanche 14 juillet : 10h, défilé des pompiers ; 10h30, messe en rouge et blanc animée par Xiberoko Zohardia et les danseurs d’Urrats Berriak ; 12h, hommage à Etchahoun et repas bodega ; 14h30, force basque sur le fronton ; 17h, finale pelote de Gaztiak ; 17h30, vernissage de l’exposition « Regards sur l’art en Soule » (Maison du patrimoine) ; 18h, Zarena zarelako ; 20h30, repas bodega ; 21h, spectacle de danses avec la troupe féminine souletine Topa Noka ; 22h30, feu d’artifice sur le thème des années 80 ; 23h, discothèque géante avec Boxson.

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *