INDEX

Géronce : à vos masques ! Prêts ? Vibrez !

Le 17 Fév. 2017

Avec son carnaval, dont la renommée a dépassé les limites du 64, le village nous offre un grand moment de plaisirs, de musique, de déguisement et de rigolades

Rubriques :

Avouez-le, il y a longtemps que vous avez coché les dates : du vendredi 17 au samedi 25, car il ne s’agirait à aucun prix de louper le traditionnel Carnaval de Géronce, qui s’annonce cette année encore plus somptueux, avec 20 chars (au lieu de 18 l’an dernier) et de la bonne humeur à gogo.


On a commencé en musique ce vendredi avec un concert : celui du groupe Los Pagalhos, avec en première partie les Meuf’In et en after, une animation bodega avec Dj Laurent. Tout cela se déroulant sur la place de la Mairie, sous le chapiteau chauffé.

Sur le même mode musical, ce samedi on se retrouvera à partir de 22h pour le bal des Carnavaliers, auquel vous êtes prié d’accéder chaussé de bottes en caoutchouc, pour respecter le thème de la soirée. Ça va être commode et sexy, pour danser !


Et puis, et enfin, et surtout, dimanche va débouler la Grande Cavalcade avec à partir de 14h le corso fleuri depuis Orin, qui passera à Saint-Goin, Geüs et bien sûr Géronce. Pour l’occasion, vous êtes instamment prié de sortir de l’armoire vos plus beaux costumes, entendez par là vos plus beaux déguisements, tandis que la banda Los Palaciaos va mettre le feu. Au retour, tout le monde pourra faire honneur au repas bodega, avant de commencer la nuit – et la finir – au bal de Sa Majesté Batistou, avec Ben & Nuts, du podium Festinight.


Fini ? Non, pas vraiment puisque le vendredi 24 aura lieu l’incontournable Soirée masquée, et derrière mon loup, je fais ce que je veux, je veux, devinez, devinez qui je suis, sous les décibels de Dj Laurent, du podium Le Décibel. Le tout se terminant le samedi 25 avec la Nuit des Rescapés, à laquelle vous accéderez muni de votre plus beau rouge à lèvres, oui, vous aussi, Marcel, Benoît et David, les bourrins.


Oups ! On allait oublier l’essentiel : les chars. Cette année, on en dénombrera 20, soit deux de plus que l’an dernier. Avec une nouvelle figurine, celle de François Hollande, qui verra son présidentiel fessier botté par le bon Batistou. Succès garanti. Mais qu’il en profite, l’an prochain, il lui faudra changer de victime : Marine, François, Emmanuel, Benoît, Jean-Luc ?

Faites vos jeux, la compète est ouverte. En attendant, joyeux festival à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *