INDEX

Dassault Biarritz devrait bénéficier d’une délocalisation

Le 14 Fév. 2017

Le groupe aéronautique veut renforcer le site basque avec des salariés en provenance d’Argenteuil. Mérignac pourrait aussi bénéficier d’un transfert de collaborateurs de Saint-Cloud

Rubriques :

L’avionneur a prévu un plan de restructuration pour faire face à une situation compliquée, en raison notamment de la faiblesse du marché mondial des jets privés. D’où la volonté de renforcer plusieurs de ses sites français en les spécialisant davantage.


Si le Rafale bénéficie de commandes importantes de l’Inde, de l’Egypte et du Qatar, celles du Falcon tardent à redécoller malgré la sortie de nouveaux modèles comme les Falcon 5X et 8X.

Le projet de transférer 300 salariés d’Argenteuil vers Biarritz et Seclin (Nord), mais aussi d’un millier de collaborateurs du siège de Saint-Cloud vers Mérignac (Gironde), s’inscrit dans la volonté de faire de l’Aquitaine la plaque tournante de l’aviation d’affaire.


En effet, fin 2015, le groupe français avait déjà décidé d’installer sur le site girondin une nouvelle usine destinée à la maintenance des Falcon : Dassault Falcon Service. Installée sur un terrain appartenant jusqu’alors à Sabena Technics, en bordure de la piste de l’aéroport,  elle représente un investissement de 15 millions d’euros.


C’est une excellente nouvelle pour l’usine Dassault à Biarritz qui fabrique en partie les Falcon et qui génère ainsi 1.500 emplois directs et indirects sur le bassin de l’Adour.


 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *