INDEX

Mont-de-Marsan : un stade catalyseur d’émotions et d’ambiance

Le 07 Fév. 2017

Guy-Boniface se refait une beauté, ce qui va bien sûr profiter aux rugbymen, mais aussi aux judokas et autres karatekas. Hajimé !

Rubriques :

Les Montois les plus chenus, quand ils en parlent, le font avec des trémolos dans la voix. De quoi donc ? De leur stade, boudiou ! Leur vieux Jean-Loustau, devenu Barbe-d’Or et enfin aujourd’hui Guy-Boniface.


Une figure internationale mais surtout locale, puisque sous les couleurs jaune et noir, Guy Boniface fut champion de France, en 1963, en compagnie d’André, son inséparable frère.

Oui, mais voilà, le stade commençait à faire son âge, et même nos plus chenus étaient d’accord, il fallait améliorer tout ça, en particulier la tribune Est !


C’est désormais chose faite. Enfin, presque, puisque le chantier vient de débuter : on fouille, on creuse, on perfore, on édifie, afin de mettre à disposition une nouvelle tribune de 2.400 places, qui sera installée là où était située la Maison du rugby.

C’est le cabinet d’architecture Vallet de Martinis qui a été chargé de l’opération, qu’il a imaginé comme un « catalyseur d’émotions et d’ambiance. » Que de poésie ! Avec une architecture conçue comme un volume capable d’offrir à tous un champ de vision confortable, et d’accueillir des espaces d’animation comme l’estrade, où pourront s’exprimer librement la mascotte ou une deuxième banda.


Un espace où, accessoirement, les spectateurs ne recevront plus la pluie sur la tronche. Et où l’on trouvera 10 loges, destinées aux VIP des entreprises locales, ainsi qu’un beau salon de réception de 300 m2, susceptible d’accueillir quelque 500 partenaires. Voilà pour le dessus. Jetons maintenant un œil au dessous.

Ce sera là en effet que sera installé le nouveau dojo, d’une surface de 275 m2, s’il vous plaît, bien sûr doté d’un hall d’accueil, de vestiaires, de bureaux, de salle d’entraînement et d’échauffement avec poteau de frappe (makiwara) pour les karatekas et 162 places en gradins.


N’oublions pas une aire pour l’intendance, le stockage du matériel destiné au rugby, le bureau de l’Ecole de rugby, et une buvette/sandwichs. Naturellement, ce sont nos rugbymen qui seront les plus choyés, puisqu’ils y disposeront d’une salle de muscu de 450 m2, et d’une salle de fitness, pour le cas où ils se sentiraient devenir faiblichons.

L’ensemble coûtera 4,2 millions et sera disponible dès l’ouverture de la prochaine saison. Dotés d’un tel écrin, les jaune et noir ne peuvent que briller, ça, c’est sûr !

Informations sur le site du Stade Montois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *