INDEX

Bigarren Bizi ou la 2ème vie des cartes

Le 24 Fév. 2016

Stéphane Peys propose un recyclage pertinent pour les poudres de métaux à haute valeur ajoutée

Rubriques :

Pour tous ceux, et il y en a, qui n’ont pas pris l’option basque au bac, Bigarren Bizi signifie « deuxième vie ».

Un terme parfaitement approprié à la vocation de l’entreprise, qui s’intéresse de très près aux déchets électroniques (DEEE), qui représentent en France près de 2 millions de tonnes par an, avec un taux de collecte dont la croissance est supérieure à 20% chaque année.

Ce qu’il faut savoir…


bb2peysLa vocation de l’entreprise, sise à l’ESTIA 2 de la Technopole Izarbel de Bidart, et menée par Stéphane Peys, est d’extraire et de valoriser industriellement les constituants des cartes électroniques obsolètes, afin de fournir à ses clients des poudres métalliques contenant des métaux à haute valeur ajoutée, tels que or, argent, cuivre, aluminium, ferreux, étain, plomb, tantale, palladium, etc. Toutes caractérisées et d’une pureté supérieure à 90%.


BIGARREN 2C’est ainsi que Bigarren Bizi aborde l’ensemble de la chaîne de valorisation des cartes électroniques sur son site d’exploitation industrielle, en garantissant, par la production de ses poudres, un approvisionnement alternatif et économique pour les marchés sectoriels des industriels affineurs.

Ces clients industriels finiront de traiter ces poudres en les remettant sur le marché en tant que « matière première secondaire », ou lingots purs. BB devient de ce fait pour eux une source complémentaire et pérenne de métaux rares et précieux, sur un marché soumis aux tensions géopolitiques et économiques. Intéressant, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *