INDEX

Créateurs et passionnés

Le 06 Fév. 2015

Les « Angels » donnent leur chance aux jeunes pousses du bassin de l’Adour. Vous aussi, participez !

Pas d’inquiétude, ils ne sont pas de mystérieux prédateurs. Bien au contraire. Ils sont tout simplement une soixantaine de cadres, de chefs d’entreprises, de retraités… qui a choisi de soutenir des start-up locales avec leurs propres deniers.

Réunis au sein de l’association Adour Business Angels (ABA), présidée par Christian Pouyanne, ces particuliers choisissent d’investir dans des projets régionaux innovants à fort potentiel plutôt que de mettre en sécurité leurs économies.

Ces « Angels » vient de franchir une nouvelle étape en créant une société à capital risque : ABA1 est née.

Ce qu’il faut savoir…

business angels logoTous les membres de l’association sont bénévoles et acceptent de consacrer du temps à l’étude des dossiers, mais également à coacher ou à parrainer les sociétés soutenues. Bien entendu, toutes ces entreprises ne réussissent pas et ces business angels perdent alors leur placement.

 


 

etourisme START UPAdour Business Angels a décidé de se donner de nouveaux moyens à travers une société à capital-risque (SCR) au capital de 680.000 euros pour financer des projets à fort potentiel de croissance dans le grand Sud-ouest.

 


PL ENTREPREN ANARCHIKABA1, présidée par Michel Martin, regroupe déjà 34 associés et peut désormais investir prioritairement dans les pépites du Pays Basque, du Béarn, des Landes et de la Bigorre.

« De manière générale, l’association ainsi que la SCR entrent au capital des entreprises à un stade de leur existence où il est encore difficile pour elles, n’ayant pas atteint une taille critique, d’avoir un certain niveau de rentabilité, d’accéder aux ressources financières tels que les emprunts bancaires ou encore le capital développement » précise Christian Pouyanne, pdg de la banque éponyme.

 


ENTREPRENEURIALES 3Voilà une démarche exemplaire et particulièrement utile de la part des entrepreneurs de la région qui mérite d’être soulignée.

N’hésitez pas : rejoignez cette associations pour participer au développement des projets d’avenir.

Informations sur le site Internet d’Adour Business Angels.

et sur le site du réseau France Angels

7 commentaires au sujet de cet article

  1. Il faut le dire, de nombreux chefs d’entreprise apportent beaucoup aux autres pour transmettre le goût d’entreprendre et pour franchir les obstacles de la création d’entreprise. Ce n’est pas assez connu et c’est bien dommage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *