SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés – Fabrice Cabréjas et Nexity

Le 07 Fév. 2017

Dans les Landes, le premier opérateur immobilier français développe une antenne qui veut favoriser l’accès des familles au foncier

Comme chaque mercredi, PresseLib’, en partenariat avec Domolandes, vous présente une entreprise installée sur la technopole de Saint-Geours-de-Maremne. Aujourd’hui, nous vous donnons rendez-vous avec Fabrice Cabréjas, le responsable de Nexity Foncier Conseil.


Comment se positionne Nexity dans les Landes ?
Fabrice Cabréjas – Nexity est le premier opérateur immobilier en France, couvrant tous les domaines d’activité. A Domolandes, nous sommes centrés sur la branche « Foncier Conseil » autour du métier d’aménageur lotisseur. Nous achetons du foncier, nous le viabilisons et nous aménageons les terrains pour loger les familles. Notre défi est de trouver du foncier à bon prix et bien situé pour le rendre le plus accessible possible aux particuliers. Nous travaillons aussi pour les entreprises et les collectivités locales. Ainsi, nous pouvons accompagner les élus dans leur dynamique de développement.


Comment êtes-vous organisé dans la région ?
F. C. – Nous avons une agence régionale à Bordeaux et donc cette antenne à Saint-Geours de Maremne qui rayonne sur le Sud des Landes jusqu’à la périphérie de l’agglomération bayonnaise. Nous sommes installés à Domolandes depuis mars 2016, ce qui nous permet aussi de travailler avec d’autres intervenants des métiers du bâtiment. Ayant pris en charge l’agence régionale, un autre responsable va désormais piloter le bureau landais depuis lequel nous traitons de 30 à 50 lots tous les ans.


Pouvez-vous nous en dire plus sur vos métiers ?
F. C. – D’abord, nous livrons des terrains viabilisés, c’est-à-dire raccordés aux réseaux d’électricité, d’eau, de gaz, de téléphone et d’assainissement. Cela évite de mauvaises surprises aux acheteurs que ce soit au niveau des montants à investir que des démarches à faire. Ensuite, tous nos lots sont certifiés ISO 14 001 pour garantir un cadre environnemental privilégié. En résumé, nous privilégions 5 actions prioritaires dans le but de préserver : la terre, en minimisant les terrassements ; l’eau, ressource fondamentale, en faisant en sorte de bien gérer le réseau d’eau pluviale pour préserver les paysages et limiter les risques ; le paysage, en créant une ambiance et en mettant en valeur l’existant ; la circulation : en sécurisant les usagers et en privilégiant les circulations « douces » (piste cyclable, par exemple) ; la biodiversité, en cherchant à améliorer ou à préserver l’existant. Et bien entendu, nous prenons en compte la maîtrise de l’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *