INDEX

Choisissez l’affiche des Fêtes de Bayonne 2017

Le 03 Mar. 2017

Au départ, ils étaient 64. Ils ne sont plus que 5, sélectionnés pour le concours. Vous avez jusqu’au 5 mars pour choisir votre visuel préféré, et voter

On aurait voulu le faire exprès qu’on n’aurait pas pu. 64 dessinateurs, graphistes ou illustrateurs ont postulé cette année au concours de l’affiche des Fêtes de Bayonne. 64, comme le département, comme un clin-d’œil du destin ! Après une première sélection, ils ne sont plus que 5, que nous vous présentons ici. A vous de sélectionner votre visuel préféré, et de voter !


La première affiche, en forme de rond rouge, est due à Javier Balda, qui précise : « Pour moi, les Fêtes de Bayonne, c’est une grande place où se succèdent les chants, les géants, l’encierro txiki, le corso, le zamalzain. Le cercle et les éléments graphiques, simplifiés, reprennent ces idées-là. »


La seconde, où le blanc domine, est l’œuvre d’Audrey Birles : « Je l’ai conçue comme un appel aux festayres de tout âge, une feuille blanche éclairée de guirlandes qui forment les lettres. J’y ai ajouté un clin d’œil aux danseurs basques, aux pas si légers, bien que fortement rythmés et complexes. »



Passons à la troisième, conçue par Claude Davancens, qui raconte : « J’ai voulu à travers ce graphisme épuré et coloré, traiter de manière humoristique et décalée l’esprit des Fêtes de Bayonne : elles sont servies sur un plateau, offertes aux festayres sans contrepartie, comme une récompense, un cadeau. L’affiche représente le plaisir de la fête et du vivre ensemble sans souci, sans a priori. »


Voici la quatrième, dessinée par Jean Duverdier. « L’idée maîtresse, c’est de faire enfin une affiche avec le roi Léon, car les Bayonnais l’attendaient. Il est le personnage principal offert aux Bayonnais, qui symbolise le fait qu’en chaque festayre sommeille un roi, et qu’en chaque roi sommeille un festayre. »


Ils se sont mis à deux, Anna Pétrissans et Stéphane Baillet pour nous proposer la cinquième création finaliste : « Nous avons intitulé notre affiche L’île aux fous, d’où le coté coloré, animé et joyeux. Nous voulions montrer ce village d’irréductibles Basques, qui vit de façon décalée le temps d’une petite semaine, comme dans un monde à part et unique, où la connivence et le partage sont des maîtres mots. »


Vous vous êtes fait une conviction ? Dans ce cas, votez sans attendre sur le site internet. Ou allez contempler les propositions au Musée basque, salle Xokoa. Date limite le 5 mars.

Comme pour l‘élection de Miss France, le vote du public comptera pour 50 % dans le choix final. Nous on a bien un préféré, mais on ne veut pas vous influencer, m’enfin, le serveur a une bonne mine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *