Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le
Créateurs et Passionnés

Alix Godard, l’amour du cheval

A 25 ans, cette cavalière de Serres-Castet propose des soins à domicile, faisant ainsi de sa passion pour ces animaux une véritable vocation professionnelle...
ALIX GODARD 0
Après un bac production agricole et un BTS Analyse et conduite de systèmes d'exploitation (ACSE) au lycée agricole de Montardon, Alix a suivi une formation sur le massage et le bien-être équin à l’Horse Well Formation de l’Île d’Oléron.

Malgré son jeune âge, Alix côtoie le monde du cheval depuis longtemps. En effet, la serroise est cavalière depuis ses trois ans et participe à des compétitions depuis l’âge de sept ans. Elle est aussi propriétaire de trois chevaux. « J’ai toujours eu un rapport privilégié avec les animaux, en particulier avec les chevaux, et j’aime évoluer à leurs côtés », confie Alix.

En février dernier, elle a essayé de mettre en place un projet unique en Béarn : un centre de soins pour chevaux de sport avec des appareils de balnéo. « Ça n’a finalement pas pu se faire, donc j’ai dû revoir ma copie. Mais depuis trois semaines, j’ai débuté mon activité de massage équin à domicile », précise-t-elle.

Une vie autour du cheval…

A travers sa propre entreprise, nommée Al-go massage, Alix propose ainsi une offre complète de soin pour les chevaux de compétition : des massages relaxant pour la détente, des massages plus profonds pour la récupération et le retour de compétition et des séances d’algothérapie.

Son travail vient à peine de commencer et la jeune béarnaise a du pain sur la planche, comme la création d’un site Internet dédié à Al-go massage et le développement de sa deuxième activité : un élevage de poneys français de selle, orienté sur la sélection de la couleur isabelle et palomino. Alix vient de trouver un centre à Séby (près de Thèze) afin de produire des poneys de sport de couleur.

« Cette activité me plaît, j’ai trouvé l’équilibre entre ce qui m’intéresse et ce que je sais faire », conclut Alix Godard.

Pour en savoir plus sur Al-go massage, cliquez ici

 

À lire aussi

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.