Abonnez-vous
Publié le

Rugby avec Pau, Biarritz, Bayonne et Mont-de-Marsan

En Top 14, la Section Paloise rate le coche à Paris, et le BOPB craque contre les Franciliens. En Pro D2, l’Aviron Bayonnais a battu Vannes, tandis que le Stade Montois a trébuché à Colomiers.
Pau a confirmé son maintien dans l’élite, mais perdu son rêve de phases finales. Le BOPB, déjà relégué, joue pour l’honneur. Mont-de-Marsan devrait terminer la saison régulière en leader, tandis que Bayonne et Oyonnax sont à égalité pour décrocher la 2e place ouvrant la porte à une demi-finale à domicile.

Stade Français-Pau (21-18) : malgré 2 éclairs signés Hastoy

Après la parenthèse européenne, la Section Paloise retrouvait le championnat domestique pour la dernière ligne droite de la saison régulière. Dans un match, plutôt pauvre de part et d’autre, elle n’a pas su saisir sa chance de garder un peu d’espoir pour les 3 dernières journées.
 
Cette prestation a quelque peu agacé le staff, d’autant plus que le Stade Français n’était que l’ombre de lui-même. Des maladresses, du jeu brouillon, six balles perdues en touche… c’était trop pour espérer mieux qu’un bonus défensif.
 
Menés tout au long de la rencontre, Pau a repris espoir en fin de rencontre avec deux éclairs consécutifs d’Antoine Hastoy (68e et 71e) permettant de revenir à égalité. Malheureusement, une nouvelle pénalité permettait à Paris de décrocher la victoire sur le fil.
 
Les 3 derniers matches de Pau jusqu’à la fin de la saison régulière : réception du Racing (30 avril), voyage à Toulon (21 mai) ; clôture avec l’accueil de Castres (4 juin).

Racing-Biarritz (40-7) : deuxième période fatale

Le Biarritz Olympique ne vise qu’à préparer la prochaine saison en Pro D2 en se faisant plaisir contre les meilleurs. Face à des Franciliens en pleine bourre, l’objectif de faire bonne figure a été atteint en première période (6-7), grâce à un essai de Couilloud.
 
Changement de décor après la pause. Le Racing a imposé toute sa puissance en élevant son rythme. Résultats 5 essais et un 34-0 qui fait mal. A noter la belle performance de Teddy Thomas auteur de deux essais.
 
Le BO a été privé de ballons dans le second acte et le carton jaune infligé à Couilloud (51e) a définitivement fait basculer le match. La venue de Castres, samedi, s’annonce compliquée.
 
Le calendrier de Biarritz jusqu’à la fin de la saison : accueil de Castres (30 avril), réception de Clermont (21 mai) ; clôture avec un déplacement à Toulouse (4 juin).

23e journée du Top 14
 
Samedi 23 avril : Stade Français-Pau (21-18), Castres-Clermont (12-0), Racing-Biarritz (40-7), Brive-Lyon (17-31), La Rochelle-Perpignan (32-16), Toulon-Toulouse (19-15)
 
Dimanche 24 avril : Montpellier-Bordeaux (22-23)
 
Classement du Top 14

  • Qualification directe en demi-finale : Montpellier (69), Bordeaux (67)

  • Barrages : La Rochelle (62), Castres (62), Racing (61), Toulouse (58)

  • Milieu de tableau : Lyon (58), Toulon (55), Clermont (53), Pau (50), Stade Français (49), Brive (42)

  • Barrage de relégation : Perpignan (35)

  • Relégation : Biarritz (24)

Bayonne-Vannes (22-17) : l’essentiel est assuré

L’Aviron Bayonnais a eu du mal, mais a réussi à décrocher une victoire indispensable pour garder la 2e place. Avec une victoire bonifiée, Oyonnax est revenu à égalité de points. Rien n’est donc fait entre les deux prétendants à une qualification directe en demi-finale.
 
Ce sont les Basques qui ont ouvert le score avec un essai de Maxime Lafage, après 10 minutes de jeu. Face à une solide défense bretonne, ils ont dû attendre de se retrouver en supériorité numérique pour enfoncer le clou avec un 2e essai signé Van Jaarsveld avant la pause (15-0).
 
La deuxième période a été plus laborieuse, avec moins d’intensité du côté de Bayonne et davantage de maladresses. Les Vannetais en ont profité pour revenir à 5 longueurs à l’heure de jeu. Après un ballon porté, c’est Rouet qui a planté le 3e essai redonnant un peu d’air (22-10, 70e). Mais, Bayonne s’est fait peur après un essai breton. Ouf, la victoire a été assurée dans un final à suspens.
 
Les 2 derniers matches de la saison régulière pour Bayonne : déplacement à Carcassonne (6 mai), contre Rouen (13 mai).

Colomiers-Mont-de-Marsan (27-23) : quelques regrets landais

Malgré cette défaite, le Stade Montois reste un solide leader avec encore 9 points d’avance Bayonne et Oyonnax à 2 journées de la fin. Il est quasiment assuré de finir premier de la saison régulière. Mais pas question de se relâcher, il doit au contraire poursuivre sa progression pour se donner un maximum de chances de rejoindre le Top 14.
 
C’est la 6e défaite de la saison (seulement) pour le Landais, qui étaient invaincus depuis 8 matches. Il faut dire que Colomiers a sorti le grand jeu pour décrocher ce succès. Après un essai des locaux, les Montois ont bien réagi avec une percée de Naituvi qui a poussé l’adversaire à la faute. Résultat un essai de pénalité et un carton jaune (10-10, 22e).
 
Avant la pause, Colomiers a repris de l’avance (17-13) qu’il a accentué au retour des vestiaires (27-13, 49e). C’est alors que les Montois se sont « réveillés » et l’incontournable Naituvi a concrétisé cette domination (27-20, 63e) offrant un final à suspens. Les Landais ont raté de peu un nouveau succès à l’extérieur.
 
Les 2 derniers matches de la saison régulière pour Mont de Marsan : réception de Grenoble (6 mai), à Provence (13 mai).

28e journée de Pro D2
 
Jeudi 21 avril : Bayonne-Vannes (22-17)
 
Vendredi 22 avril : Béziers-Bourg (21-24), Grenoble-Carcassonne (28-23), Provence-Agen (26-17), Narbonne-Oyonnax (13-28), Aurillac-Montauban (25-20), Nevers-Rouen (55-15), Colomiers-Mont-de-Marsan (27-23).
 
Classement de la Pro D2
 
Les jeux sont quasiment faits à 2 journées de la fin. Les 3 premiers vont se disputer les 2 places directement qualificatives pour les demi-finales (à domicile). Nevers, Carcassonne et Colomiers vont jouer les barrages. Bourg et Narbonne vont être relégués chez les amateurs.

  • Qualification directe : Mont-de-Marsan (102), Bayonne (94)

  • Qualification pour les barrages : Oyonnax (94), Nevers (76), Colomiers (74), Carcassonne (72)

  • Milieu de classement : Provence (67), Montauban (64), Béziers (62), Aurillac (58), Grenoble (55), Vannes (51), Agen (51), Rouen (45)

  • Relégation : Bourg (41), Narbonne (32)

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi

Rugby avec Pau, Biarritz, Mont-de-Marsan, Bayonne

En Top 14, la Section Paloise a récupéré un nul sur le fil au Hameau, tandis que le BOPB a pris cher chez les Jaunards. En Pro D2, le Stade Montois a encore creusé l’écart en tête, alors que l’Aviron Bayonnais a renforcé sa 3e place.