Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

MétallicAdour, bras armé de l’innovation technologique

A Bordes, le nouveau centre de ressources et de transfert de technologies offre aux PMI de la métallurgie sur le bassin de l’Adour un outil puissant
po%cc%82le-fsw-et-autres-techniques-dassemblages

L’inauguration de MétallicAdour sur le site Aéropolis de Bordes-Assat près de Pau est un événement majeur pour les petites et moyennes entreprises industrielles de la région. Elles bénéficient désormais d’un centre de transfert de technologies ultra-moderne dans le domaine de la transformation et de la mise en forme des métaux.

ba%cc%82timent-metallicadourLa SCI MétallicAdour, présidée par René Marquesine, a été créée conjointement par l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) Adour Atlantique, présidée par Christian Houel, et par la Caisse des Dépôts Nouvelle-Aquitaine, dirigée par Anne Fontagnères.

La vocation de ce centre de ressources et de transfert de technologies (installé sur 1.100 m2) est de développer des activités de recherche appliquée pour favoriser l’innovation technologique dans les entreprises, en priorité au bénéfice des PME-PMI et des ETI de Nouvelle-Aquitaine et d’Occitanie.

inauguration-metallicadourElles pourront ainsi s’appuyer sur une plateforme technologique mutualisée dédiée au

« métallique », en disposant de moyens nouveaux et de supports techniques. De quoi favoriser leur stratégie de développement et d’améliorer leur compétitivité.

po%cc%82le-usinage-2MétallicAdour hébergera des chercheurs et des ingénieurs qui travailleront notamment sur la transformation, la mise en forme et l’usinage des métaux, ainsi que sur robotisation d'opérations et de techniques d'assemblage.

C’est un atout majeur, d’autant plus qu’il se situe dans le prolongement du Pôle Formation des Industries technologiques à Bordes et à proximité du site industriel Eole de Safran.

assemblee-lors-des-allocutionsUn pool de partenaires…

Porté par la Région Nouvelle Aquitaine, le Département des Pyrénées Atlantiques, les grands donneurs d’ordres aéronautiques et l’UIMM, le centre a coûté 1,45 millions d’euros dont 420.000 ont été financés par le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine au titre des fonds FEDER et 300 000 par le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques.

po%cc%82le-fsw-et-autres-techniques-dassemblages-2Les actionnaires de la SCI Métallicadour ont apporté un financement complémentaire de 250.000 euros en capital et comptes courants d’associés : 127.500 euros par l’UIMM (actionnaire à 51%) et 122.500 par la Caisse des Dépôts (actionnaire à 49%)) ; le reste étant couvert un emprunt bancaire.

L’UIMM Adour Atlantique représente 450 entreprises industrielles du secteur de la métallurgie et 16 000 salariés. Elle accompagne les entreprises en matière juridique & sociale, gestion des compétences & formation, et développement industriel en partenariat avec les collectivités territoriales et les acteurs du développement

économiques.

po%cc%82le-robotisationLa Caisse des Dépôts Nouvelle-Aquitaine vient d’ouvrir une agence à Pau pour être encore plus proche des territoires du bassin de l’Adour. Avec ses filiales, elle constitue un groupe public, investisseur de long terme au service de l’intérêt général et du développement économique des territoires. Sa mission a été réaffirmée par la loi de

modernisation de l’économie du 4 août 2008.

Reconnu pour son expertise dans la gestion de mandats, le Groupe concentre son action sur quatre transitions stratégiques pour le développement à long terme de la France : les transitions territoriale, écologique et énergétique, numérique, démographique et sociale.

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi