Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

La Région Nouvelle-Aquitaine débloque la LGV

Elle a adopté, ce lundi, « la sécurisation du plan de financement » de la ligne ferroviaire à grande vitesse.
La LGV franchit une nouvelle étape
Le Conseil régional a décidé de débloquer une avance de 225,60 millions d’euros pour boucler le budget malgré la non-participation de certaines collectivités territoriales. Il fallait impérativement pouvoir présenter un plan de financement avant le 15 février.

C’est la condition indispensable pour éviter l’enterrement définitif du Grand Projet du Sud-Ouest (GPSO) de Bordeaux vers Toulouse et vers Dax. En effet, la loi d’orientation des mobilités a fixé un calendrier, non prorogeable, pour la signature de ce plan de financement, et pour la création d’un établissement public local avant le 24 avril prochain.

La Région prend ainsi sur elle une part de risque, s’appuyant sur la garantie du premier ministre de lui attribuer de manière prioritaire les « bonnes fortunes » fiscales et des recettes complémentaires venant du péage ferroviaire.

A suivre.

Commentaires (1)


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

stephane Rougier
il y a 10 mois -
Bravo à la Région de ne pas avoir raté cette opportunité.