Abonnez-vous
Publié le

L’Instant malicieux de la semaine

Communiqué de l’Élysée
TROP DE PARACHUTES ? – Plusieurs anciens ministres bien recasés
Bon, ça, c’est fait.

Et vu ce à quoi on vient d’assister pendant des semaines, j’envisage très sérieusement de me présenter aux prochaines élections présidentielles. Tu noteras au passage que j’ai attendu sagement le lendemain du deuxième tour pour me déclarer car un je-ne-sais-quoi me laisse à penser que ce n’est pas encore avec cette chronique que je vais gagner une augmentation substantielle. Hein, patron ? Zut, trois fois zut.

Mais tant pis, je me lance.

Bien entendu, qui dit se présenter, dit programme. Encore une fois, vu tout ce à quoi on a assisté, je peux difficilement faire pire. Mais pour obtenir l’adhésion de tout’zé’tous, je vous soumets déjà mes mesures-phare (t’as vu, j’ai déjà la stature présidentielle, je dis plein de trucs tout pareil qu’eux !), en attendant vos réactions enthousiastes.

Mesure numéro 1

Sans référendum, et s’il le faut je te colle un 49.3 pour passer en force : Il sera interdit de dire pain-au-chocolat et le seul terme admis sera « chocolatine ». Même pas on en cause au débat, parce que je suis super remontée à bloc sur le sujet. En cas d’infraction, hop, direct au pénal, parce que là, y a clairement crime contre l’humanité.

Mesure numéro 2

Il sera obligatoire de dire « bonjour, merci, s’il vous plaît ». Oui, je sais, ça va générer de sérieux mouvements de grève et de protestation chez certains employés notamment chez Zara. Mais faut savoir présider dangereusement et fermement, parfois.

Mesure numéro 3

Le fromage à raclettes sera remboursé par la Sécu et on pourra le payer avec sa Carte Vitale dans les supermarchés. On ne déconne pas avec la santé du peuple !

Mesure numéro 4

À compter du jour de mon élection, la pizza hawaïenne, aberration gastronomique par excellence, sera interdite sur tout le territoire national. Même pas j’argumente, ça coule de source comme le reblochon sur la tartiflette. Berk, berk, berk !

Mesure numéro 5

Un jour férié sera obligatoirement précédé et suivi d’un autre jour férié. Toi yen a comprendre

Mesure numéro 6

J’inscris dans la Constitution l’interdiction de dire « Au jour d’aujourd’hui ». Tandis que « prédire à l’avance » sera passible d’une solide peine de prison.

Mesure numéro 7

Les glaces, le chocolat praliné, et la pâte à tartiner bénéficieront d’une campagne de publicité nationale visant à préconiser leur utilisation 5 fois par jour. Toujours pour d’évidentes questions de bien-être/santé de mon peuple aimé.

Mesure numéro 8

Il sera obligatoire de rire aux éclats, danser, chanter à tue-tête, boire l’apéro, au moins une fois par semaine. Non, je ne suis pas démago !

Mesure numéro 9

Les coquillettes-jambon seront inscrites au Patrimoine Immatériel de l’Unesco. Mais avec beaucoup de beurre ou de grugru râpé. Je sais, une mesure aussi radicale en début de mandat, ça fait flipper. Mais j’ose…

Mesure numéro 10

Remplacer la Marseillaise par Allumer le Feu, d’abord parce que ça te colle autrement plus les poils, parce que Johnny forever, parce que la planète brûle (donc pour gagner les voix des écolos), et puis PARCE QUE.

Voilà, je te laisse, je file voir quelles mesures de mon fabuleux programme viennent d’être retenues par la future-nouvelle équipe gouvernementale.

Ouhlalala, suis tout’z’émue de découvrir ça…

Gracianne HASTOY, Présidente.

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi

PAUSE CAFÉLa cage aux phobes !

Ophiophobes, catagélophobes, atélophobiques, n’ayez plus peur, entrez, venez admirer le savant mélange de nos peurs les plus dingues associées à leur qualificatif tout aussi barré…