Abonnez-vous
Publié le

ALERTE !Le spoofing téléphonique menace

De plus en plus de personnes sont victimes de cette arnaque redoutablement efficace. Méfiance donc pour éviter de vous faire piéger.
ALERTE ! - Le spoofing téléphonique menace

Comment procèdent les escrocs ? Ils appellent sur votre téléphone portable, en faisant apparaître le numéro de votre banque, et en faisant croire qu’ils veulent vous avertir d’une fraude. Après vous avoir mis en confiance, grâce à des renseignements personnels récupérés sur vous (voir plus loin), ils vont vous demander vos codes personnels pour bloquer de soi-disant opérations frauduleuses sur votre compte. Une arnaque très bien ficelée qui peut coûter plusieurs milliers d’euros.

Le spoofing (usurpation d’identité) commence donc par la phase de phishing (hameçonnage) : vous recevez, par exemple, un SMS avec un lien vers un faux site de service public. En faisant croire à la victime qu’elle est sur un site institutionnel protégé, l’escroc l’amène à révéler des informations personnelles (nom, prénom, adresse, numéro de téléphone…).

La personne ciblée, pensant avoir affaire à son agence bancaire, accepte de valider l’annulation de plusieurs transactions soi-disant frauduleuses, grâce aux codes qui lui sont envoyés. En fait, il ne s’agit pas de codes d’annulation mais de codes d’achats via des cartes bancaires, sur des sites localisés à l’étranger.

Attention, si vous donnez vos codes personnels, votre banque vous considèrera comme responsable et ne vous remboursera pas. Il ne vous restera alors plus qu’à porter plainte pour escroquerie.

La règle d’or est de ne surtout pas confier ses codes personnels. Un banquier ne vous les demandera jamais.

Informations sur le site internet cybermalveillance.gouv.fr

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi