Abonnez-vous
Publié le

AVIS DE TEMPÊTELe Medef Béarn et Soule annonce du très gros temps

Jean-Marc Roy, président du mouvement patronal local, a profité de l’assemblée générale pour demander au gouvernement de prendre conscience de l’ampleur de la crise.
MÉTIERS – Portes ouvertes à Assat, Lanne et Tarnos

Les différentes interventions des responsables du Medef et des organisations professionnelles ont voulu lancer un signal d’alerte : les pénuries, l’inflation et la flambée de l’énergie pourraient faire plus de dégâts que les confinements décrétés face à la pandémie du covid.

D’autant plus qu’à ces difficultés se rajoutent les problèmes d’effectifs ne permettant pas de répondre à la demande, dans de nombreux secteurs d’activité. Certains ont décidé de quitter leur emploi pour changer (parfois radicalement) de vie. D’autres ne veulent plus exercer de métiers trop contraignants ou exigeants.

Pour Thierry Haure-Mirande, président de l’UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie), l’État n’aurait pas suffisamment pris la mesure des conséquences pour les entreprises de l’accumulation de ces différents facteurs. Il réclame aussi un bouclier énergétique, comme en Allemagne.

Il est important de permettre aux TPE et au PME de passer ce cap difficile, en les soulageant notamment de contraintes administratives et de taxes. L’exaspération n’est pas loin.

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi