Abonnez-vous
Publié le

EN VRACQueen Elizabeth II, Kostalde baleada, circuit de Nogaro, à l’Aubisque, bastide de Fleurance, festival Ravel, fête du sel.

Queen Elizabeth II died peacefully. – La Kostalde baleada de Ciboure à Anglet. - Grand Prix de Nogaro. – On s’y col… à l’Aubisque. – La bastide de Fleurance fête ses 750 ans. – Festival Ravel, dernière ligne droite. - Salies de Béarn célèbre son sel.
MONARCHIES – Zoom sur une autre vision politique

Queen Elizabeth II died peacefully. – Il semble si loin le temps de la royauté, et pourtant... Pourtant, la reine d’Angleterre (1926-2022) était la personnalité la plus populaire au Royaume-Uni, mais aussi sur notre planète qui se pose tant de questions. Même à 96 ans, son décès ne laisse presque personne indifférent. Pourquoi ? Peut-être parce qu’elle a toujours su rester à sa place, ce qui a donné un poids considérable à chacune de ses expressions. Une bonne leçon à retenir pour tous ces politiques déformés par le goût insatiable du pouvoir. Elizabeth II n’avait qu’un seul pouvoir, celui de la sagesse. Elle a vu défiler 15 chefs de gouvernement avant de se retirer au-delà, laissant le spectre à son fils (73 ans tout de même), désormais Charles III. « Le pont de Londres s’est écroulé », c’est ainsi que devait être annoncé sa disparition par Buckingham. Sans commentaires.

La Kostalde baleada de Ciboure à Anglet. - Ce dimanche 11 septembre, la 10e édition partira du fort de Socoa et rejoindra La Barre à l’embouchure de l’Adour. Elle sera l’occasion de célébrer les 500 ans du premier tour du monde de Magellan, avec le Basque de Getaria, Juan Sebastian Elkano. Informations sur le site internet de la Kostalde baleada.

Grand Prix de Nogaro. – Ces 9, 10 et 11 septembre, la 62e édition proposera un superbe programme sur le circuit Paul-Armagnac. Les 3 séries Caterham (de l'Academy à la 420R) seront accompagnées par deux championnats qui feront leurs grands retours sur le tracé gersois : les 208 des Rencontres Peugeot Sport (courses sprint et endurance) et les très rapides Superkart. Informations sur le site internet du circuit de Nogaro.
 
On s’y col… à l’Aubisque. – Deuxième étape de cet évènement pour les cyclos, ce dimanche 11 septembre au départ de Laruns et qui franchira le col mythique (1.709 m d’altitude), qui relie la vallée d’Ossau à la vallée d’Argelès-Gazost. Le samedi 1er octobre, place au col de La Pierre Saint-Martin, dans la vallée de Barétous : un des plus durs des Pyrénées avec ses 26 km de montée. Les amateurs de vélo peuvent profiter de la route en toute liberté et sans voiture (de 8h30 à 12h), partager un moment de convivialité et profiter des bienfaits de cette balade en altitude. Rendez-vous sur le site internet de On s’y col.

La bastide de Fleurance fête ses 750 ans. – Une occasion de vivre au temps des chevaliers, les 10 et 11 septembre. Fleurance, à l’époque capitale du Comté de Gaure, a vu le jour sous l’impulsion de Géraud de Cazaubon et Eustache de Beaumarchais entre 1272 et 1274. Plusieurs compagnies donneront vie à un campement médiéval installé au chemin de la biodiversité. Spectacle équestre, combat à l’épée, mariage médiéval et même un spectacle de feu le samedi soir, tout sera fait pour vous faire vivre une immersion complète au temps des chevaliers. Tous les détails sur le site internet de Fleurance

Festival Ravel, dernière ligne droite. - Les concerts se poursuivent au Pays basque, jusqu’au 11 septembre. Ce vendredi 9 septembre (20h) : Orchestre National du Capitole de Toulouse dirigé par Tarmo Peltokoski à Saint-Jean-de-Luz. Samedi (22h) : Jean-François Heisser et Jean-Frédéric Neuburger (piano) à Ciboure. Dimanche 11 septembre (19h) : Tumulus – François Chaignaud & Geoffroy Jourdain à Anglet. Informations sur le site Internet du Festival Ravel
 
Salies de Béarn célèbre son sel. – Jusqu’au 11 septembre, l'association La jurade du sel organise cet événement devenu, au fil des ans, une référence par la richesse de son programme. Parmi les temps forts : le championnat du monde de porteurs de sameaux, la course de Herrades, ou encore le défilé de chars.
À suivre sur la page Facebook de la Fête du sel de Salies-de-Béarn.

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire