Abonnez-vous
Publié le
Créateurs et Passionnés

Passion d’abord : Marie Carrère avec Mathilde et Yvette

A Mont-de-Marsan, elle créé depuis six mois des doudous avec des têtes d’animaux. Une aventure qui rend hommage aux membres de sa famille…
Marie Carrère créé des doudous pour les enfants chez elle à Mont-de-Marsan.
L’enfance est une période charnière de la vie. On s’en souvient grâce à de petites reliques, des photos, des souvenirs que l’on garde précieusement de cette période d’insouciance plus que révolue. Et quel symbole plus fort de l’enfance que le doudou ?

Ces petits êtres de toutes sortes et de toutes formes ont un pouvoir exceptionnel qui apaise, réconforte et donne de la joie.

Ses aptitudes ne s’affaiblissent pas avec le temps. Malgré les tâches, les odeurs et les trous, on les aime toujours ! « J’ai 28 ans et je suis encore très attachée au mien », confie Marie Carrère. La jeune commerciale landaise a décidé de donner vie à ces petits bouts d’enfance à la suite du premier confinement en 2020.

« Je suis retournée au domicile parental pour passer cette période avec ma famille, qui accorde beaucoup d’importance à la créativité. Couture, tricot, mosaïque, crochet, pâte à sel… ma mère sait tout faire ! ».

De fil en aiguille, les voilà rassembler autour d’une machine à coudre pour confectionner des doudous. « C’est drôle car je n’étais pas forcément très créative. Si on m’avait dit il y a deux ans que je lancerai ma propre entreprise, je ne l’aurai jamais cru », raconte la fondatrice de Mathilde et Yvette.

Pour Marie Carrère, il n’y a pas plus important que la famille. C’est ainsi que l’on retrouve dans sa marque les prénoms de ses deux grands-mères et dans ses doudous (Henri, Paul, Sergio et Gilbert), ceux de ses proches. « Je ne serais pas où j’en suis sans ma famille Je créé avec mes émotions. Quand on me passe commande pour un Paul ou un Gilbert, des souvenirs de ces personnes qui me reviennent en mémoire. J’espère que cela s’en ressent ».

La Montoise a officiellement lancé son activité sur Internet Mathilde et Yvette, il y a six mois et a déjà honoré une cinquantaine de commande. En s’inspirant des réseaux sociaux et des sites internet Marie a déniché des idées de modèles, qu’elle transforme. Elle découpe, coud, brode et tricote pour ensuite donner vie à des bouts de tissu, que leurs futurs propriétaires vont aimer à la folie.

Petite précision : les tissus que Marie utilise sont certifiés Ecotex et ses doudous ont été testés en laboratoire pour obtenir le label CE. « Ce qui n’est pas toujours le cas chez d’autres produits ».

Tout en développant sa gamme autour des bébés, Marie Carrère cherche aujourd’hui à développer la présence de ses créations dans les commerces locaux. « Ce que je retire de mon aventure ? Croire en soi et ses envies, c’est la clé ».

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi