Abonnez-vous
Publié le

Les fermes du BLE ouvrent leurs portes

Sept fermes basques, membres de cette association de développement d'une agriculture autonome, économe, locale et solidaire, seront accessibles ce samedi 9 octobre...
BLE Civam PB 2
Différentes animations seront proposées dans chacun des établissements : cueillettes, récoltes, démonstrations, visites et découvertes d'une agriculture biologique Made in Pays basque.

C'est dans le cadre de son programme « Orein Erein, pour que l'on sème encore », que l'association Biharko Lurraren Elkartea (BLE) propose cette journée. Durant tout le mois d'octobre, ses activités seront consacrées à la valorisation de la biodiversité, un élément majeur des actions de l'association.

Et pour pouvoir élargir cette démarche au plus grand nombre, quoi de mieux que de donner un accès privilégié à chacun ? Ainsi, ce samedi, sept fermes basques ouvriront leurs portes pour accueillir du public :

Les fermes Belazkabieta à Espelette, Xotildeia à Armendarits, Ansobieta à Arraute-Charitte, Xemiania à Beguios, et Ahalen Iurrak à Oneix. Seront également ouverts la boulangerie biOgi de Amorots, et l'établissement Safran Lilia de Pagolle.

Chacune proposera aux personnes présentes différentes activités liées à leurs productions : cueillette de piments, récolte de pomme, de maïs, présentation de légumes bio, visites d'un verger, des exploitations, de champs, fabrication de pain, etc.

Programme et renseignements sur le site internet du BLE au Pays basque

Un engagement agricole fort…

Créée en 1993 à l'initiative d'une quarantaine de paysans basques, cette association a toujours eu vocation à développer une agriculture autonome et économe dans le cadre d'une production biologique.

Cela se traduit par quatre axes d'actions : de l'information, entre fermes et pour les consommateurs, de la formation et de l'expérimentation, au travers d'ateliers, de journées d'échanges et de rencontres, et de promotion, notamment grâce à ces journées portes ouvertes.

« BLE s’inscrit dans les valeurs de l’éducation populaire, fondatrice de sa philosophie et de son organisation : l’ouverture, l’échange de savoir-faire, l’autonomie de décision de chacun, la diversité des regards, le volontariat », explique l'association .

Elle travaille d'ailleurs avec bon nombre de partenaires privés ou publics, tout désireux de partager des projets ancrés au territoire et à ses habitants. De plus, rejoindre BLE signifie rejoindre plusieurs autres réseaux similaires, comme Arrapitz, FNAB, EHKOliktiboa, Zurkaitzak, Trebatu, CADE, et la Civam.

A l'heure actuelle, l'association compte 340 membres, dont 40 sont des membres associés : syndicats de gestion, groupes de consommateurs, coopératives, particuliers, enseignants. Le reste, ce sont quelques 300 fermes d'Iparralde et des zones limitrophes, dont près de 200 sont certifiées bio, ou en conversion.

Cette « association pour la terre de demain » (traduction de son nom basque), touche à tout dans le milieu de l'agriculture, des produits végétaux aux animaux, en passant par les insectes, mais aussi l'emploi, la qualité des infrastructures, de l'eau, et la notion de bien-être animal.

Plus d'informations sur Biharko Lurraren Elkartea

À lire aussi

MARCHES GERS 0

Le temps des marchés à la ferme

Ils se déroulent jusqu'au 20 août dans le Gers avec une vingtaine de producteurs. Au menu, des animations, des produits locaux, des repas et des assiettes gourmandes…

Elika, l'épicerie paysanne

Ouvert en 2019 à Espelette, elle regroupe de nombreux fournisseurs autour de valeurs clés : le développement durable, l'écoresponsabilité, la qualité et la proximité...

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.