Abonnez-vous
Publié le

AU LOUP !L’animal sauvage est menaçant en Bigorre

Il est désormais présent dans 10 des 13 départements d'Occitanie, avec des attaques qui se multiplient, comme à Hautacam, avec la perte de 60 brebis.
AU LOUP ! – L’animal sauvage est menaçant en Bigorre

Protégé par l’Europe, le loup est arrivé d’Italie en 1992 et s’est installé de manière significative et durable en France avec plus de 600 unités recensées. L’Institut national de la recherche agronomique et de l’environnement a observé que les attaques se produisent désormais plus souvent « près des fermes, villages, lotissements périurbains et routes, de nuit comme de jour, et jusque dans les parcs de nuit à bétail. » Ces prédateurs savent parfaitement profiter de leur statut d’espèce protégée.

Il faut savoir qu’un loup dévore en moyenne 2 à 4 kg de viande par jour, pouvant alterner des périodes de jeûne et des moments où il peut avaler jusqu’à 10 kg d’un coup. Un grand viandard !

Dans les Hautes-Pyrénées, comme nous l’avons évoqué, des troupeaux ont dû être redescendus dans la vallée, ou ont été obligés de changer de secteur.

Les éleveurs ont demandé l’intervention du préfet pour les « débarrasser » de cette bête au plus vite. Mais quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup. Ils alertent aussi sur la nécessité de pouvoir maintenir les troupeaux dans cette zone, ne serait-ce que pour entretenir la montagne. Sans ce « travail » des brebis, la station d’Hautacam sera confrontée à un risque élevé d’avalanches.

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire