Abonnez-vous
Publié le

ALERTE VAGUES ET SUBMERSION

De gros dégâts sur les côtes basques et landaises
PL BIARTRTIZ 2

Météo France a maintenu la côte atlantique en vigilance orange jusqu’à ce soir. Hier vers 21h, avec la marée haute, d’énormes vagues ont provoqué des dégâts importants sur tout le littoral de Mimizan à Hendaye, en passant par Hossegor-Capbreton, Anglet et Biarritz.

Sur le port Vieux à Biarritz, une vague a fait exploser le rez-de-chaussée du local des sauveteurs. Sur la Grand Plage, le Casino a été endommagé et les machines à sou ont du être évacuées d’urgence. Cette nuit, on a dressé une dune de sable pour tenter de protéger les bâtiments pour la marée haute de 9h.

La houle reste forte sur la côte d'Aquitain et ne diminue qu'au cours de la matinée, mais la pleine mer (coefficient 74) prévue entre 9h et 9h30 maintiendra des niveaux d'eau encore assez importants, compris entre 5 et 6 m, voire 7 m. Elle s'amortira ensuite plus nettement en fin de matinée et début d'après-midi, les vagues pouvant encore atteindre 6 m.

PL BIARRITZ

Cette puissante houle d'ouest, qui va rester assez longue et donc énergétique, peut encore occasionner des dégâts sur les parties fragilisées ou exposées du littoral. Outre les conséquences directes liées à la percussion des vagues et à la montée des eaux, le phénomène peut aussi contrarier l'écoulement des cours d'eau vers la mer, qu'il s'agisse de rivières ou de simples courants ; des débordements sont donc encore à craindre à leur voisinage.

Conséquences possibles

  • Les submersions marines peuvent provoquer des inondations sévères et rapides du littoral, des ports et des embouchures de fleuves et rivières.
  • Les vagues peuvent, quant à elles, endommager des infrastructures côtières par effet mécanique et provoquer des envahissements d’eau par projection.
  • Ces deux phénomènes, lorsqu’ils sont simultanés, sont particulièrement destructeurs.
  • En cas de submersion, les voies de communication, les habitations, les zones d’activités peuvent être inondées et endommagées en quelques heures, voire moins, même à plusieurs kilomètres du littoral.
  • Les vagues peuvent transporter des objets ou matériaux (notamment des galets) et en faire des projectiles susceptibles de blesser des personnes ou d’endommager des biens.
  • Les objets non correctement arrimés peuvent être emportés.
Les bateaux, même amarrés au ponton dans les ports, peuvent être soulevés et emportés sur la terre ferme.
  • A proximité des estuaires, l’écoulement des cours d’eau peut également être ralenti voire stoppé, ce qui génère alors des débordements.
Les dégâts peuvent être aggravés en cas de violentes rafales de vent, fortes pluies, ruptures de digues.
  • Les dommages aux personnes et aux biens provoqués par les vagues et les submersions dépendent donc de facteurs naturels mais également de l’implantation des activités humaines (occupation des sols). Ils peuvent être réduits grâce à des mesures de protection (digues, jetées, dunes) et de prévention (restriction sur les aménagements en zone exposée, information, préparation…).

 

PL BIARRITZ 4

 Conseils de comportement

Consignes générales :

  • Tenez-vous au courant de l’évolution de la situation en écoutant les informations diffusées dans les médias.
  • Evitez de circuler en bord de mer.
Si nécessaire, circulez avec précaution en limitant votre vitesse et ne vous engagez pas sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées.

Habitants du bord de mer :

  • Fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer.
  • Protégez vos biens susceptibles d’être endommagés par la montée des eaux ou emportés par les vagues.
  • Surveillez la montée des eau

Plaisanciers :

  • Ne prenez pas la mer.
Ne pratiquez pas de sport nautique.
  • Avant l’épisode, vérifiez l’amarrage de votre navire et l’arrimage du matériel à bord, et ne restez pas à bord.

 

Professionnels de la mer :

  • 
Evitez de prendre la mer.
Soyez prudents, si vous devez sortir.
  •  A bord, portez vos équipements de sécurité (gilets,..).
  • Avant l’épisode, vérifiez l’amarrage de votre navire et l’arrimage du matériel à bord, et évitez de rester à bord.

Baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs :

  • Ne vous mettez pas à l’eau, ne vous baignez pas.
  • Ne pratiquez pas d’activité nautique de loisirs.
  • 
Soyez particulièrement vigilants, ne vous approchez pas du bord de l’eau même d’un point surélevé (plage, falaise).
  • Eloignez-vous des ouvrages exposés aux vagues (jetées portuaires, épis, fronts de mer).

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire