Abonnez-vous
Publié le

LOCATIONS TOURISTIQUESFin des avantages fiscaux pour les Airbnb ? Mais...

Cela fait des mois que les habitants du Pays Basque et de la côte landaise luttent pour trouver un logement à l'année, en grande partie à cause de l'explosion des offres de locations meublées de type Airbnb.
ENGAGÉ POUR LE LOGEMENT – Le Pays Basque fait partie des 22 territoires prioritaires
Ce lundi, l'Assemblée nationale vient d'adopter une proposition de loi pour mieux réguler le nombre de locations touristiques. Mais, elle ressemble à une usine à gaz...

« Une grande victoire pour nos territoires et le logement durable » se félicite Iñaki Echaniz, député de la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques, qui n'a eu de cesse de se battre pour faire passer cette loi.

Rappelons les avancées de cette proposition de loi : fin de la niche fiscale « Airbnb », donner aux élus locaux les moyens de lutter contre la spéculation locative, possibilité pour les maires de décider que toutes nouvelles constructions devront être des résidences principales et enfin soumettre les meublés touristiques aux mêmes obligations de performance énergétique que les meublés classiques.

L’une des mesures importantes est la réduction à 30 % du taux d’abattement fiscal sur les revenus issus des locations des meublés de tourisme, contre 50 % actuellement, avec une exception en « zone rurale très peu dense à 71 %.

Pour exemple, à Biarritz, pas loin de 300 logements de ce type ont été retirés du marché des meublés touristiques et seulement 61 se sont transformés en location à l'année.

Hélas, une fois encore, cette proposition de loi (que certains contestent vigoureusement) s'accompagne de mesures extraordinairement complexes... à la française !

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi